La station spatiale chinoise Tiangong-1 va-t-elle s'écraser en France ?

La station spatiale chinoise Tiangong-1 va-t-elle s'écraser en France ? ©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le jeudi 08 mars 2018 à 20h18

La station spatiale chinoise Tiangong-1 doit retomber sur Terre entre le 29 mars et le 9 avril prochain, rapporte le Huffington Post. Selon les estimations de l'Agence spatiale européenne (ESA), l'entrée dans l'atmosphère pourrait avoir lieu au-dessus du sud de l'Europe.

Lancée en mars 2011, la station spatiale chinoise, qui mesure 10 mètres de long et pèse plus de 8,5 tonnes, doit s'écraser sur Terre dans les prochaines semaines.

La Chine a perdu le contact avec la station depuis mars 2016. Depuis, Tiangong-1 est surveillée de près pour savoir à quel moment et à quel endroit, elle rentrera dans l'atmosphère.

D'abord prévue pour la fin de l'année 2017, la chute de la station spatiale sur Terre est désormais attendue entre le 29 mars et le 9 avril selon l'ESA, avec une marge d'erreur de quelques jours. Toujours selon les calculs de l'agence, la rentrée dans l'atmosphère pourrait se produire au-dessus de "l'Espagne, la France, le Portugal, la Grèce, etc." Pas de panique cependant, toutes ces estimations contiennent des incertitudes et beaucoup d'autres zones sont possibles.

Même si la station spatiale chutait au-dessus de la France, les risques seraient réduits. La plupart des composants doivent brûler lors de la rentrée dans l'atmosphère. Si les conditions météorologiques sont favorables, il sera alors possible de voir la station s'embraser dans l'atmosphère.

Une partie de la station pourrait tout de même toucher la Terre, mais les chances d'être percuté par un débris encore intact sont très basses. "La probabilité d'être touché personnellement par un débris de Tiangong-1 est actuellement 10 millions de fois plus faible que celle d'être touché par la foudre annuellement", précise l'ESA.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.