La SNCF prolonge les reports et annulations sans frais jusqu'au 1er novembre

La SNCF prolonge les reports et annulations sans frais jusqu'au 1er novembre
(Photo d'illustration)

publié le mercredi 26 août 2020 à 16h41

En vigueur depuis début mars, les reports et annulations de billets SNCF sans frais visent à encourager les Français à prendre le train malgré les incertitudes liées au coronavirus. 




Face à la recrudescence des cas de coronavirus en France, la SNCF a annoncé mercredi 26 août qu'elle continuerait à échanger et rembourser sans frais tous les billets grandes lignes jusqu'au 1er novembre. 

"Nous prolongeons la facilité d'achat des billets longues distances #SNCF: les frais d'échange et de remboursement sont gratuits jusqu'au 1er novembre", a tweeté le directeur général de Voyages SNCF, Alain Krakovitch. Cette mesure, qui concerne les TGV inOui, Ouigo et Intercités, ainsi que les TER en correspondance, vise à "accompagner la reprise des activités en France", a-t-il ajouté.




La différence tarifaire est à la charge du voyageur en cas d'échange si le prix du nouveau billet est plus élevé.

La mesure était entrée en vigueur dès mars, avant même le confinement, pour "préparer sereinement" un voyage susceptible d'être annulé ou reporté et ainsi de faire face au "sentiment d'incertitude dans les projets de déplacements", selon la SNCF. Mise en place dans un premier temps jusqu'au 30 avril, elle avait été ensuite prolongée jusqu'au 31 août. 

Désireuse de faire revenir les voyageurs dans ses trains, la SNCF propose également ses cartes de réduction à demi-tarif jusqu'au 7 septembre.

Touché successivement par la grève contre la réforme des retraites et la crise du coronavirus, le groupe ferroviaire a subi une lourde perte au premier semestre. Le groupe public a publié fin juillet une perte nette de 2,4 milliards d'euros, contre un modeste bénéfice net de 20 millions sur les six premiers mois de 2019. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.