La SNCF demande d'éviter les trains de banlieue parisienne lundi

La SNCF demande d'éviter les trains de banlieue parisienne lundi
La SNCF craint l'affluence dans les gares franciliennes lundi.

, publié le samedi 07 décembre 2019 à 07h00

La SNCF craint l'affluence attendue lundi dans les gares d'Ile-de-France, pouvant rendre les gares dangereuses.

Si vous pouvez éviter de prendre un Transilien ou un RER lundi, faites-le : voici en substance le message transmis par la SNCF vendredi soir, après un deuxième jour de grève. La SNCF craint en effet l'affluence dans les gares, qui pourrait mettre les voyageurs en danger. 


"On se dit que lundi, il y aura plus d'affluence qu'aujourd'hui", a exposé  le directeur général de SNCF Transilien, Alain Krakovitch. "Comme le nombre de trains qui circuleront sera à peu près équivalent à celui d'aujourd'hui --peut-être un petit peu plus mais pas beaucoup plus--, on se dit que lundi, si on ne communique pas de façon très puissante à nos clients qu'il ne faut pas venir en gare, on risque d'avoir un problème de sécurité", a-t-il ajouté.

Sur certaines lignes, 4 trains par heure contre 20 habituellement

La SNCF prévoit lundi au maximum 4 trains par heure sur certaines lignes de RER contre 20 habituellement. Elle a publié sur Twitter une vidéo montrant l'affluence vendredi soir Gare du Nord, à Paris. 


"Les gens sont revenus assez rapidement" après une première journée de grève plutôt calme jeudi, a commenté Alain Krakovitch. "Lundi, ce sera pire." La SNCF a assuré en moyenne vendredi 15% des trains de banlieue d'Ile-de-France (qui transportent habituellement 3 millions de voyageurs par jour). Elle en prévoit autant samedi et dimanche. Plus généralement, "la journée de lundi sera toujours très difficile pour nos clients", a indiqué un porte-parole de la SNCF. 

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.