La secrétaire d'État à l'Écologie dérape en plein pic de pollution

La secrétaire d'État à l'Écologie dérape en plein pic de pollution©Wochit

6Medias, publié le jeudi 21 février 2019 à 17h12

Emmanuelle Wargon a voulu rentrer un peu trop vite à son ministère. La secrétaire d'État à l'Écologie a été flashée sur l'autoroute pour un excès de vitesse important, et ce, qui plus est, en plein épisode de pollution.

Une information du journal Ouest France.

De retour de Cambrai dans le nord de la France, la secrétaire d'État à l'Ecologie Emmanuelle Wargon va peut-être devoir s'expliquer auprès des forces de l'ordre. Sa voiture, conduite par un chauffeur, a en effet été flashée à 150 km/h au lieu des 110 autorisés sur une portion de l'autoroute A1.



La vitesse limite, qui est normalement de 130 km/h, a été abaissée, comble de l'histoire... à cause d'un pic de pollution.

Aucun traitement de faveur pour celle qui pilote le grand débat national, comme le rappelle un policier à Ouest France : "C'était indiqué en gros sur tous les panneaux de signalisation et répété en boucle à la radio, sur 107.7"

L'amende encourue dans ce type d'infraction est de 4 points sur le permis et 135 euros.

On ne sait pas en revanche si Emmanuelle Wargon était à l'intérieur d'un véhicule "propre", à savoir électrique ou hybride.

Contacté par BFMTV, le cabinet de la secrétaire d'État à l'Écologie a indiqué ne pas être "au courant du pic de pollution". "La ministre va payer l'amende et a appelé toute son équipe à la vigilance. On a été pris par l'urgence et l'agenda, mais il n'y a aucune excuse valable."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.