La sœur du Français détenu à Bali depuis un an et demi lance un appel à Emmanuel Macron

La sœur du Français détenu à Bali depuis un an et demi lance un appel à Emmanuel Macron
Un centre de détention de Denpasar à Bali en Indonésie.

, publié le samedi 01 juin 2019 à 19h23

Ce Français de 49 ans est détenu depuis un an et demi pour un litige commercial. Il a entamé une grève de la faim en avril pour protester contre sa détention.

Depuis le 1er avril, Mathias Echène, un Français de 49 ans détenu en Indonésie depuis juin 2017 pour un litige commercial, a entamé une grève de la faim pour protester contre sa détention. 

Sa sœur Éléonore a lancé un appel à l'aide en direction d'Emmanuel Macron sur Europe 1 vendredi 31 mai.

"Je ne sais pas ce que peut faire le président de la République, mais c'est un peu notre dernier recours. On a frappé à toutes les portes, on a fait tout ce qu'il fallait mais là on arrive dans un cas d'angoisse pour la vie d'un homme", témoigne-t-elle. 

"Les nouvelles sont inquiétantes, il ne marche plus, il a perdu plus de 18 kilos, il a beaucoup de vertiges, des nausées, il avait déjà des problèmes au cœur et à la hanche... Et là, avec ses conditions d'incarcération et en rajoutant sa grève de la faim, c'est extrêmement effrayant pour nous tous", explique-t-elle. 


Un recours auprès de l'ONU

Mathias Echène a été emprisonné en juillet 2017 dans le centre de détention de Denpasar à Bali en Indonésie, un centre réputé pour ses conditions de détention difficiles. Cet ancien trader s'était installé en 2010 à Bali avec sa famille et s'était lancé dans l'immobilier en construisant des villas de luxe. Il a été jugé coupable de surfacturations frauduleuses sur deux projets immobiliers par un tribunal de Hong-Kong.

Ses avocats ont déposé mi-avril un recours auprès des Nations Unies pour "détention arbitraire". 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.