La rentrée universitaire prévue à 100% en présentiel grâce à la vaccination

La rentrée universitaire prévue à 100% en présentiel grâce à la vaccination
Un établissement scolaire.

publié le samedi 10 juillet 2021 à 11h45

Si la vaccination "n'est pas au rendez-vous", des mesures pourront cependant être prises dans les établissements, a indiqué la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal. 

Malgré des contaminations au Covid-19 qui repartent à la hausse, la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal a indiqué vendredi 9 juillet que la rentrée universitaire pourrait se faire à 100% en présentiel en septembre prochain. A condition toutefois que les étudiants soient suffisamment vaccinés. 



"La vaccination est la clé d'un retour général et durable des étudiants sur les campus, c'est notre meilleure arme pour ne pas avoir à introduire de nouvelles mesures de jauges dans les établissements de l'enseignement supérieur", a expliqué Frédérique Vidal lors d'un point presse. "Si à la rentrée nous voyons que l'épidémie repart, le fait qu'ils soient vaccinés nous permettra de maintenir du 100% présentiel dans les établissements", a-t-elle ajouté.

"Si la vaccination n'est pas au rendez-vous au cours des premières semaines de la rentrée, nous prendrons, en lien avec les autorités sanitaires, des décisions qui s'imposent selon la situation qui se présentera", a toutefois prévenu la ministre. 



Le gouvernement a lancé une campagne nationale de vaccination et, dès la rentrée, "des barnum et des équipes mobiles seront installés dans chaque université", a indiqué la ministre. "Selon Santé publique France, on est à 71% de jeunes âgés entre 18 et 24 ans qui ont commencé leur processus vaccinal ou qui indiquent qu'ils vont le commencer dans les prochains jours", a-t-elle précisé.

Interrogée sur les fêtes étudiantes et les risques de contamination, elle a expliqué être "en train de travailler sur ce sujet, pour regarder si les week-ends d'intégration peuvent être traités comme des grands rassemblements, avec le pass sanitaire pour y accéder". 

Par ailleurs, sur le volet des aides liées au contexte sanitaire, afin d'accompagner les plus fragiles et de lutter contre le décrochage et l'isolement, "les emplois de tuteurs étudiants dans les résidences Crous seront relancés à la rentrée". En matière de restauration, le tarif social d'un euro par repas sera maintenu dès septembre, mais uniquement pour les étudiants boursiers et les non-boursiers en situation de précarité. Depuis janvier, plus de 11 millions de repas à un euro ont été servis aux étudiants, selon le ministère.

Questionnée à propose des étudiants sans master, la ministre a rappelé la création cette année de "3.000 à 4.000 places de master supplémentaires". "Les années précédentes, ce sont 170.000 jeunes qui s'inscrivent en master et on avait entre 2.000 et 3.000 recours donc c'est sur cette base là que nous avons pris la décision de créer ces places supplémentaires", a souligné Frédérique Vidal.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.