La pseudo « crise » de la masculinité ou la revanche du mâle

La pseudo « crise » de la masculinité ou la revanche du mâle©LEPOINT

LEPOINT, publié le jeudi 10 mai 2018 à 18h50

L'attentat de Toronto est l'expression violente de la rhétorique de la « crise » dont souffriraient les hommes. Un mythe à déconstruire.

Toronto, 23 avril 2018 : un homme s'est lancé avec une camionnette sur des piétons, tuant huit femmes et deux hommes et en blessant plusieurs autres. Sans présumer de ses motivations avant de connaître les résultats de l'enquête et le procès, un message qu'il avait publié sur les réseaux sociaux permet tout de même d'associer ce terroriste au mouvement des « célibataires involontaires » (ou « incel », pour « involuntary celibates »).

Ce mouvement, qui s'exprime surtout sur les réseaux sociaux, prétend que les hommes souffrent du refus des femmes de s'offrir sexuellement, ce qui expliquerait tout à la fois le suicide des

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.