La Poste : grève des facteurs ce jeudi

La Poste : grève des facteurs ce jeudi
Une boite aux lettres, dans le Nord (illustration)

Orange avec AFP, publié le jeudi 17 novembre 2016 à 09h30

Certaines boites aux lettres vont rester vides aujourd'hui. Les facteurs ont été appelés à la grève ce jeudi 17 novembre à travers la France.

Ce mouvement fait à la trentaine de préavis de grève départementaux déposés par les syndicats, dont la fédération CGT-Fapt, pour faire valoir leurs voix sur les négociations engagées à La Poste à propos des conditions de travail.

Les pourparlers ont été lancés le 26 octobre, suite à plusieurs cas médiatisés de souffrance au travail. Fin août, le suicide d'un facteur dans le Haut-Doubs avait provoqué l'émoi de la profession et suscité l'indignation. Le postier qui s'était donné la mort avait notamment rédigé une lettre où il accusait La Poste de l'avoir "totalement détruit".

Les négociations visent en premier lieu la branche courrier et les facteurs, mais les syndicats (CGT, CFDT, SUD-PTT, FO, Unsa) veulent les étendre à l'ensemble des métiers du groupe. Pour la fédération CGT des activités postales et télécommunications (1ère force syndicale), cette journée d'action, qui s'inscrit dans "une semaine d'expression des revendications", vise à "peser" sur ces négociations.

"DOUBLE DISCOURS" ET "ENGAGEMENTS NON-TENUS"

"Nous ne voulons pas revivre la communication de La Poste" des précédentes négociations (en 2012, ndlr), a t-elle précisé, dénonçant un "double discours" de la part de la direction et des "engagements non tenus", notamment sur la suspension des réorganisations annoncée le 26 octobre. Selon la CGT, les discussions sur ces réorganisations continuent à avoir lieu. La plate-forme de tri de Wissous (Essonne), l'une des plus importantes de France, était déjà en grève mardi pour demander des recrutements supplémentaires selon la CGT-Fapt qui a cité un taux de grévistes de "70%". La direction de La Poste évoquait, de son côté, 28% de grévistes en fin de journée.

Les autres syndicats n'ont cependant pas souhaité s'associer à cette semaine d'action de la CGT-Fapt, estimant nécessaire d'attendre les propositions de la direction lors de la prochaine réunion de négociations.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU