La policière disparue dans la Seine à Paris toujours pas retrouvée

La policière disparue dans la Seine à Paris toujours pas retrouvée

Des sapeurs-pompiers de Paris à la recherche d'une plongeuse de la brigade fluviale disparue sans la Seine, à Paris le 5 janvier 2018

A lire aussi

AFP, publié le samedi 06 janvier 2018 à 19h31

Les recherches n'ont pas permis samedi de retrouver la policière de la brigade fluviale disparue la veille dans la Seine à Paris, et les opérations reprendront dimanche, a-t-on appris auprès de la préfecture de police.

Les recherches, relancées samedi "au lever du jour", ont été suspendues à la tombée de la nuit et "reprendront dimanche à 08H30", a indiqué à l'AFP la préfecture.

La policière, âgée de 27 ans, a disparu dans le fleuve vendredi vers 10H50, lors d'un exercice de routine qui se déroulait à hauteur de la cathédrale Notre-Dame.

Dans un communiqué, la maire PS de Paris, Anne Hidalgo, a exprimé samedi "toute sa compassion et son soutien à la famille de cette policière et à ses proches". Ses "pensées vont aussi à ses collègues et l'ensemble de la brigade, dont elle salue l'engagement sans faille et le professionnalisme".

"A l'occasion d'un entraînement des plongeurs de la brigade fluviale, l'un des personnels engagés a fait surface et puis a soudainement disparu dans la Seine", avait expliqué vendredi Philippe Caron, directeur des services techniques de la préfecture de police.

Les opérations de recherches ont été menées samedi avec "un dispositif comparable" à celui de vendredi, selon la préfecture de police.

Vendredi après-midi, 112 pompiers dont 17 plongeurs, 20 bateaux, deux hélicoptères et quatre équipes cynophiles avaient recherché la policière.

Après le passage de la tempête Eleanor, le niveau de la Seine est monté à Paris, atteignant samedi après-midi environ 3,70 m à l'échelle du pont d'Austerlitz, ce qui correspond à la "vigilance jaune". Elle pourrait dépasser la cote de 3,9 mètres "d'ici dimanche", selon l'organisme de contrôle Vigicrues.

Au total, cinq personnes sont mortes en France en raison des intempéries.

Parmi elles, un pompier volontaire de 64 ans emporté jeudi par les eaux du Bréda, un torrent en crue entre Isère et Savoie. Son corps a été retrouvé vendredi.

 
167 commentaires - La policière disparue dans la Seine à Paris toujours pas retrouvée
  • Mon premier commentaire a été supprimé ; mais savez-vous qu'il y a dans la Seine des silures de plus de 2 mètres et plus de 100 kilos.

  • ........''.Elle avait intégré la brigade fluviale depuis un an et n'avait son diplôme de plongée sous-marine que depuis trois semaines''........Il n'y a rien a rajouter, tous mes messages ci dessous, allaient dans ce sens, inexpérimentée, énorme faute de sa hiérarchie, cette plongée d'entrainement dans de telles conditions , en plus d’être promise a l'échec était suicidaire, maintenant place au tribunal......

    Dès le départ, cet exercice paraissait "foireux"...mauvaise programmation, mauvaises conditions, mauvaise réalisation, protocoles non respectés, encadrement insuffisant...place au tribunal, maintenant...mais cette fille de 27 ans y a perdu la vie...!

  • certains corps se trouvent sous les péniches comme aspirés collés au fond plat ce qui explique ce genre d'aspiration., les péniches n'ayant pas de quille
    il est fortement déconseillé aux nageurs de tenter de passer sous une péniche

    j'ai très souvent traversé la seine en amont de Paris et toujours été méfiant ( il y a 55 ans ) à côté du barrage des vives eaux 77310

    vous avez tout à fait raison, hors crues une personne qui passe sous un bâteau reste collée dessous, mais là avec ce courant elle a peut être déjà fait des km , ou elle est accrochée dans des débris dans une des fosses creusée dans le fond de la Seine ( justement pour stopper les objets genre voitures, fût, tout ce que jettent les gens à la Seine )
    et pour répondre à ceux qui disent il faut faire des exercices en temps réels, ses collègues étaient à 50 cm et n'ont pas pu la sauver, imaginez un individu qui tombe en Seine par ce temps, le temps de téléphoner aux pompiers il est déjà noyé, demander à cette jeune femme de plonger dans ces conditions, c'est de la bêtise
    ( ex marinier ) les mariniers en sauvent beaucoup de gens imprudents durant leur carrière

  • Une administration bien "légère" pour ordonner ce genre d'exercices dans de tels moments climatiques. La Seine la rendra d'ici quelques jours voire quelques semaines...

  • L'administration, mon cher monsieur, l'administration avait programmé une plongée de routine ce jour, on obéit a l'administration, tout le monde obéit a l'administration, même les syndicats, même les chefs, sachez aussi mon cher monsieur que l'administration n'a pas de chef, elle est administrée par l'administration....vous comprenez,

    c'est le problème !! il n'y a jamais un responsable dénommé ..

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]