La Plagne : une fillette, tombée du télésiège, rattrapée au vol par son père

La Plagne : une fillette, tombée du télésiège, rattrapée au vol par son père
Une enfant de sept ans a été victime d'un spectaculaire accident mardi à La Pagne (Savoie).

, publié le mercredi 18 avril 2018 à 14h58

Une fillette de 7 ans a glissé de son télésiège le mardi 17 avril dans la station de ski de La Plagne (Savoie). Retenue in extremis par le col de sa veste, elle a été récupérée au vol par son père à plus de 6 mètres plus bas, rapporte Le Dauphiné Libéré.

"Ma fille est à l'École de ski français (ESF), c'est son deuxième jour de ski", a expliqué le père de la jeune fille au quotidien régional.

"La monitrice l'a confiée, avec un autre enfant, à un adulte sur le télésiège. Sauf que le garde-corps n'a pas été baissé et qu'elle a glissé. L'adulte qui était avec elle l'a alors retenue par le col de sa veste. J'ai vu ma fille qui s'étranglait à 6 mètres de haut et personne ne bougeait", poursuit-il.

Ce père de famille, venu de la région parisienne, a alors couru en direction du télésiège des Mélèzes, dont la remontée a été stoppée. Une fois arrivé en dessous, le touriste anglais qui tenait la fillette par le col "l'a lâché et je l'ai attrapée au vol", a-t-il poursuivi, expliquant avoir été aidé par deux autres parents.



La petite fille s'en est sortie avec quelques ecchymoses. "Heureusement, on a rattrapé ma fille au vol, sinon, elle serait polytraumatisée", a-t-il ajouté à France 3, estimant même que son enfant "est passé à deux doigts de la mort". Il a annoncé son intention de porter plainte : "Pas pour ma fille mais pour les autres enfants. Il faut que les règles de sécurité évoluent".

Le directeur des remontées mécaniques de station a reconnu un dysfonctionnement auprès du Dauphiné Libéré : "Le garde-corps était relevé au-delà de la zone d'embarquement. La personne en charge de la remontée ne l'a pas vu car elle s'occupait du télésiège suivant". "Une analyse très fine de l'accident" va être menée, a également promis la directrice adjointe de l'ESF.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.