En direct : Le nombre d'hospitalisations en baisse, pas de signes de reprise de l'épidémie

Le nombre d'hospitalisations en baisse, pas de signes de reprise de l'épidémie
Les restaurants s'apprêtent à rouvrir à partir du 2 juin. A Paris, seules les terrasses pourront accueillir des consommateurs. (Illustration)

, publié le vendredi 29 mai 2020 à 07h10

Particulièrement attendus en plein déconfinement, les indicateurs de l'évolution de l'épidémie ne montrent pas de reprise de l'épidémie, tandis que plus de 500 patients ont quitté les hôpitaux au cours des 24 dernières heures.

29/05 à 22:17

Nous fermons notre direct. Merci de l'avoir suivi. A demain sur Orange Actu. 

29/05 à 22:16

29/05 à 22:15
29/05 à 22:10

29/05 à 22:06
29/05 à 21:50

Donald Trump annonce mettre fin à la relation entre son pays et l'OMS, qu'il accuse depuis le début de la pandémie de coronavirus de se montrer trop indulgente avec Pékin.

"Parce qu'ils ont échoué à faire les réformes nécessaires et requises, nous allons mettre fin aujourd'hui à notre relation avec l'Organisation mondiale de la Santé et rediriger ces fonds vers d'autres besoins de santé publique urgents et mondiaux qui le méritent", dit le président américain.

29/05 à 20:37

New York: le gouverneur de l'Etat Andrew Cuom annonce prévoir une levée partielle du confinement pour la ville de New York la semaine du 8 juin, pour peu que les indicateurs de santé publique soient satisfaisants. Cette levée du confinement, en vigueur depuis le 22 mars, ne concernerait qu'une partie de l'économie, principalement le bâtiment et l'activité manufacturière, dans le cadre de la première phase du plan de réouverture.

Le plan n'autorise la levée du confinement qu'une fois les sept indicateurs de santé publique choisis au vert, parmi eux la baisse du nombre d'hospitalisations et de décès durant 14 jours d'affilée. New York n'en satisfait pour l'instant que quatre mais M. Cuomo se dit confiant dans le fait que tous seront au vert d'ici la semaine prochaine. New York est de très loin la ville la plus touchée au monde par le virus, qui y a fait plus de 21.000 morts.

29/05 à 19:44

BILAN FRANCE - 52 nouveaux décès ont été enregistrés en 24 heures, portant le bilan de l'épidémie à 28.714 morts, mais le nombre de patients en réanimation continue toujours de baisser, avec 68 en moins depuis hier, à 1.361, indique la direction générale de la santé dans son communiqué quotidien. 

14.695 personnes sont toujours hospitalisées, plus de 500 de moins que la veille (15.208). Depuis le début de l’épidémie, 101.390 personnes ont été hospitalisées, dont 17.904 en réanimation. 67.803 personnes sont rentrées à domicile.

29/05 à 19:33

109 foyers de Covid-19 (ou "clusters") ont été repérés en France depuis la levée du confinement le 11 mai,  mais aucun n'a pour l'instant été à l'origine d'une dissémination de l'épidémie, selon Santé publique France, pour qui il n'y a "pas de signaux en faveur d'une reprise de l'épidémie".

Dans son point hebdomadaire de vendredi, l'agence sanitaire relève que "109 clusters (hors Ehpad et milieu familial restreint) ont été rapportés: 104 en France métropolitaine et 5 dans les départements régions d'outre-mer".

"Aucune diffusion communautaire (survenue de nouveaux cas hors de la collectivité et en lien avec le cluster) non contrôlée n'est rapportée". Dans un cas sur cinq, le foyer est maîtrisé (pas de nouveau cas 7 jours après le dernier) voire éteint (pas de nouveau cas dans un délai de 14 jours).

29/05 à 19:15
29/05 à 18:52

La réouverture des musées et monuments nationaux redevient possible à partir du 2 juin mais va en pratique s'étaler pendant un mois et demi, avec une réouverture prévue seulement en juillet pour plusieurs de ces établissements, dont le Louvre. Selon un communiqué du ministre de la Culture Franck Riester, "toutes les mesures seront prises pour assurer la protection de la santé des personnels comme des visiteurs". Les dates prévisionnelles de réouverture ont été publiées par le ministère de la Culture: 

29/05 à 18:45

Mortalité: après plusieurs semaines de hausse du nombre des décès, notamment dans les régions les plus touchées par le virus, la France retrouve en mai les mêmes niveaux de mortalité qu'en 2019 et 2018, selon l'Insee. Entre le 1er et le 18 mai, 27.218 décès ont été enregistrés sur le territoire, soit 6% de moins qu'en 2019 et 1% de moins qu'en 2018, selon des chiffres encore provisoires.

"Depuis le 1er mai, on ne constate plus en France d'excédent de mortalité par rapport aux deux années précédentes", explique l'Insee dans une publication hebdomadaire basée sur les données de l'état-civil, qui ne détaillent pas les causes des décès. En mars et avril, la mortalité avait fortement augmenté avec un pic constaté fin mars-début avril.

La mortalité reste encore élevée en 2020 avec 156.302 personnes décédées entre le 1er mars et le 18 mai, soit 19% de plus qu'en 2019 et 13% de plus qu'en 2018. Selon le dernier bilan, le coronavirus a provoqué la mort de 28.662 personnes.

29/05 à 18:23

Cultes: le Conseil français du culte musulman recommande de "ne pas reprendre la prière de vendredi dans les mosquées avant le 22 juin" afin de pouvoir "mesurer l’impact de la deuxième étape de déconfinement". De son côté, la grande Mosquée de Paris indique qu'elle sera prête la semaine prochaine pour les prières quotidiennes et pour la prière collective du vendredi 5 juin.

Les cultes avec public, assortis de conditions sanitaires strictes, sont autorisés depuis une semaine, à la faveur d'un texte officiel paru samedi dernier. Mais le CFCM a régulièrement plaidé pour attendre à minima la semaine prochaine pour cette reprise, qui doit être "progressive", selon son président Mohammed Moussaoui.

29/05 à 18:06

29/05 à 18:06

Les casinos pourront rouvrir mardi dans les zones vertes, mais seules les machines à sous et les formes électroniques de jeux seront autorisées, les jeux de table restant proscrits pour l'instant. Les casinos "seront en mesure d'accueillir leur clientèle en parfaite sécurité sanitaire", indique Casinos de France, première organisation patronale du secteur. Quelque 200 casinos sont actifs en France, où celui d'Enghien-les-Bains se trouve en zone "orange" ainsi que les huit clubs de jeux de Paris.

29/05 à 17:51

Le Danemark annonce l'ouverture le 15 juin de ses frontières aux ressortissants allemands, norvégiens et islandais mais les ressortissants des autres pays de l'UE et du Royaume-Uni devront attendre la fin de l'été. Pour entrer au Danemark, les touristes allemands, islandais et norvégiens devront présenter une attestation d'hébergement ou une réservation d'hôtel ou de camping pour au moins six nuits consécutives.

Les nuitées à Copenhague seront interdites aux touristes, qui pourront en revanche s'y rendre en journée, ont toutefois prévenu les autorités. Une mesure prise pour "maintenir à un faible niveau l'intensité" la propagation du virus, selon le ministre de la Justice, Nick Hækkerup. Des tests de dépistage seront proposés aux touristes à l'entrée au Danemark et dans les lieux de vacances.

29/05 à 17:37

Inde: des singes ont dévalisé un soignant à Meerut près de New Delhi et se sont emparés d'échantillons de tests sérologiques pour le Covid-19, suscitant la crainte que les primates, qui se livrent fréquemment au pillage, ne contribuent à propager le virus. L'un d'eux a machouillé son butin.

Mais les échantillons, découverts plus tard, n'ont pas été endommagés, a dit le directeur de la faculté de médecine de Meerut Dheeraj Raj, après que des images du vol sont devenues virales sur les réseaux sociaux. "Ils étaient encore intacts et nous ne pensons pas qu'il y ait un risque de contamination ou de propagation". Les trois personnes dont les échantillons sanguins ont été volés ont subi de nouveaux tests.

29/05 à 17:02

29/05 à 16:19

Tourisme: la Commission européenne met la dernière main à un site internet devant aider les Européens qui souhaitent passer leurs vacances dans d'autres pays de l'UE à y voir clair. "On a maintenant des protocoles communs pour passer les frontières, pour accueillir les touristes sur leurs lieux de vacances", indique le commissaire au marché intérieur Thierry Breton.

Le site, baptisé Reopen.eu, va "centraliser l'ensemble des bonnes pratiques de manière à ce que si vous voulez vous déplacer au sein de l'UE, vous saurez comment faire pour aller d'un point à un autre et ce que vous trouverez à l'arrivée, y compris en termes de précaution", explique-t-il sur BFM Business. Une réouverture des frontières est programmée à l'intérieur de l'Europe à partir de la mi-juin, mais les annonces se font pour l'instant dans le désordre.

29/05 à 16:08

Italie: des milliers de médecins et étudiants en médecine ont manifesté ce vendredi dans toute l'Italie réclamant une réforme de l'enseignement dans leur secteur, notamment une hausse du nombre de bourses pour les spécialisations.

Les jeunes médecins et étudiants en dernière année qui ont tous apporté une grande contribution lors de la pandémie réclament une meilleure valorisation de leur travail et une carrière avec des débouchés plus sûrs. "Nous n'acceptons plus d'être appelés héros car soigner est un choix de vie quotidien pour nous. Nous ne voulons pas des applaudissements, nous voulons simplement que nos droits soient reconnus", disent-ils dans un communiqué.

29/05 à 16:04

La Grèce annonce qu'elle ouvrira ses aéroports d'Athènes et de Thessalonique aux touristes en provenance de 29 pays du monde entier à partir du 15 juin, date du début de la saison touristique.

Une quinzaine de pays de l'UE sont sur cette liste, dont Allemagne, Autriche, Danemark, Finlande, République tchèque, les pays baltes, Chypre ou Malte ainsi que les pays balkaniques, voisins de la Grèce. Des touristes d'Australie, Japon, Israël, Liban, Chine, Nouvelle-Zélande ou Corée du Sud sont aussi autorisés à visiter la Grèce.

29/05 à 15:57

ESPAGNE: le gouvernement approuve la création d'un revenu minimum vital pour lutter contre la pauvreté encore aggravée par la crise du coronavirus qui a fait exploser la demande d'aide alimentaire. "Un nouveau droit social est né aujourd'hui en Espagne", se félicite Pablo Iglesias, vice-président du gouvernement et dirigeant du parti de gauche radicale Podemos.

Ce revenu minimum vital est fixé à 462 euros par mois pour un adulte vivant seul. Les familles toucheront 139 euros mensuels pour chaque personne supplémentaire, adulte ou enfant, avec un plafond à 1.015 euros par foyer. Selon le gouvernement, 850.000 foyers en bénéficieront, soit 2,3 millions de personnes dont 30% de mineurs, et toucheront en moyenne 10.070 euros par an.

29/05 à 15:55

Préparation de la terrasse au restaurant italien Marco Polo à Paris avant la réouverture permise (en terrasse avec séparation réglementaire) le 2 juin.
Ⓒ Ludovic MARIN, AFP
29/05 à 15:38

Plan vélo: le gouvernement, qui a triplé le fonds créé pour encourager la pratique du vélo, aidera par ailleurs les collectivités à pérenniser les pistes cyclables temporaires mises en place dans le cadre du déconfinement, indique la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne. 

"Il y a mille kilomètres de pistes cyclables temporaires qui sont déployées grâce aux collectivités territoriales (...) Je veux encourager très fortement les élus à poursuivre la dynamique (...) l'Etat accompagnera les collectivités pour qu'elles pérennisent ces pistes", explique-t-elle.

29/05 à 15:16

SUISSE: un nourrisson est décédé de la maladie en Suisse pour la première fois depuis le début de l'épidémie, après avoir été contaminé à l'étranger, annonce le ministère de la Santé. "Ce décès ne concerne pas un écolier, c'est un nourrisson qui est décédé", dans le canton d'Argovie (nord), déclare un représentant de l'Office fédéral de la santé publique, Stefan Kuster.

"Les enfants tombent moins souvent malades que les adultes, ils sont moins infectieux", mais "il peut y avoir de tels cas", dit-il. Il a indiqué que le nourrisson avait été pris en charge avant son décès par l'hôpital universitaire de Zurich, mais n'a pas précisé s'il souffrait auparavant d'autres maladies. "Nous devons procéder à des clarifications", a-t-il dit.

29/05 à 15:03

Les personnes vulnérables au virus et les personnes âgées de plus de 65 ans pourront prétendre à une consultation gratuite avec leur médecin traitant dans le cadre du déconfinement, indique le ministère de la Santé. La création de cette consultation, baptisée "bilan et vigilance", a été annoncée hier par Édouard Philippe.

Elle s'adresse à "ceux qui n'ont pas consulté leur médecin pendant la période de confinement et qui doivent impérativement le faire, de façon à vérifier que leur état de santé ne doit pas faire l'objet d'une surveillance particulière ou de mesures ou de traitement particulier". Proposée par le médecin traitant aux patients à risques, cette consultation "dite complexe", facturée 46 euros, sera "intégralement prise en charge par l'assurance maladie", détaille le ministère.

29/05 à 15:00

29/05 à 14:45

Transports en commun: les règles de distanciation vont être assouplies pour permettre "une affluence plus importante aux heures de pointe" et de "partir en vacances en TGV", promet la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne. Pour l'instant, le port du masque est obligatoire dans les transports publics et des règles strictes y sont imposées pour obliger les voyageurs à rester au moins un mètre les uns des autres.

"On est parti sur une approche très exigeante (...) Aujourd'hui, on peut constater (...) que la situation sanitaire est encourageante, et d'autre part que le port du masque est massivement respecté", dit Mme Borne. "Ca va nous permettre une affluence plus importante aux heures de pointe, pour arrêter ce qu'on constate aujourd'hui: des files d'attente de plusieurs centaines de mètres à l'entrée de certaines gares et stations. On voit bien que l'équilibre doit bouger et c'est ce qu'on va faire dans les textes qui seront publiés d'ici le 2 juin".

29/05 à 14:30

Bilan monde: la pandémie a fait au moins 360.419 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles. Plus de 5.826.680 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l'épidémie, dont au moins 2.370.400 sont aujourd'hui considérés comme guéris.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d'autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

29/05 à 14:23

29/05 à 14:18

Aide aux collectivités locales: les présidents de régions, furieux d'avoir été "exclus" des mesures annoncées par gouvernement, annoncent avoir quitté vendredi une réunion avec le gouvernement portant sur le plan de relance.

Les Régions étaient en discussion avec le ministre de l'Economie Bruno Le maire, puis avec la secrétaire d'Etat Agnès Pannier-Runacher, "au moment où sont tombées les annonces du gouvernement concernant le plan d’aide d’urgence aux collectivités locales qui exclut les Régions des mesures adoptées", explique Régions de France.

Édouard Philippe a présenté "un mécanisme de compensation des recettes fiscales et domaniales" des communes et intercommunalités à hauteur "d'environ 750 millions d'euros". Dans l'après-midi, le Premier ministre doit rencontrer les représentants des départements, puis ceux des collectivités d'outre-mer.

29/05 à 14:09

Renault: l'usine de Maubeuge (Nord) est à l'arrêt depuis ce matin, l'intersyndicale ayant appelé à la grève après que l'annonce de la suppression d'environ 4.600 postes en France. "Les annonces faites par Renault n'ont rien de rassurant pour l'avenir de notre site (...) Une seule alternative, le rapport de force !", disent les tracts de l'intersyndicale de l'usine (CGT, CFDT, CFTC, CFE-CGC, Sud).

D'après Fabrice Rozé, délégué CFDT et secrétaire du CSE, "100% du personnel est en grève depuis ce matin et on va refaire un appel pour l'équipe de l'après-midi". Un CSE extraordinaire s'est tenu vendredi matin sur le site, qui emploie environ 2.100 personnes tous statuts, mais "on ne nous a rien dit du tout, on est toujours dans le flou", selon Samuel Beauvois (Sud). La direction envisage la fusion des sites de Douai et Maubeuge pour créer un centre d'excellence des véhicules électriques et utilitaires légers. 

29/05 à 13:06
29/05 à 12:31

Iran: pic du nombre de nouveaux cas de la maladie Covid-19 recensés en 24h, le plus élevé en près de deux mois. Les autorités avertissent que la situation empire dans certaines régions. 2.819 nouveaux cas avaient été confirmés, portant le nombre total à 146.668 infections. 50 nouveaux décès portent le bilan total à 7.677. La province du Khouzestan (sud) reste classée rouge, le plus haut niveau de risque.

29/05 à 12:12

Russie: avec 232 morts du Covid-19 recensés en 24 heures, la Russie enregistre un nouveau record quotidien de décès malgré des données épidémiologiques stables dans l'ensemble. Les autorités avaient indiqué s'attendre à une hausse de la mortalité, des patients, maintenus en vie grâce à des respirateurs ayant peu de perspectives de guérison.

La Russie comptabilise désormais 4.374 morts. L''épidémie semble stabilisée, avec 8.572 personnes testées positives en 24 heures au nouveau coronavirus, un niveau stable depuis une dizaine de jours. Depuis le début de la pandémie, 387.623 cas positifs ont été recensés et plus de 10 millions de dépistages effectués. 

29/05 à 11:59

ITALIE: des régions trichent-elles sur les chiffres de l'infection? Doutes et polémique montent, particulièrement concernant la Lombardie, région la plus touchée, alors que le pays se prépare à rouvrir ses frontières. "On peut raisonnablement soupçonner que certaines régions utilisent des astuces pour ne pas avoir à fermer à nouveau", a déclaré hier Nino Cartabellotta, responsable de la Fondazione GIMBE, groupe de réflexion sur la santé.

"La Lombardie est l'une d'entre elles", il y a eu "trop de choses étranges dans les données des trois derniers mois", y compris des personnes comptées comme étant guéries à leur sortie de l'hôpital mais toujours malades, dit-il. Il y a eu des retards suspects dans la publication des données, même maintenant que la phase critique est terminée, estime-t-il.

Les autorités régionales ont démenti, et menacé d'intenter des poursuites. Mais ces accusations ont fait grand bruit dans le pays. L'Italie a enregistré officiellement plus de 33.100 décès pour plus de 231.000 cas depuis le début de la pandémie, dont près de 16.000 décès pour la seule Lombardie et plus de 88.000 cas.

29/05 à 11:34

29/05 à 11:14

Collectivités locales: le Premier ministre Édouard Philippe annonce "un mécanisme de compensation des recettes fiscales et domaniales" qui doit concerner entre 12 et 14.000 communes et s'intégrer dans un plan de "soutien massif" se chiffrant à plusieurs milliards d'euros.

Cette enveloppe, qui sera contenue dans le 3e projet de loi de finances rectificative attendu mi-juin, permet d'éponger une partie des pertes engendrées par l'épidémie et évaluées à hauteur de 3,2 milliards d'euros pour 2020 pour les communes et intercommunalités. Au total, selon les estimations du gouvernement, les collectivités dans leur ensemble devraient voir leurs recettes diminuer d'environ 7,5 milliards d'euros en 2020.

Le chef du gouvernement annonce aussi qu'il va doter "d'un milliard d'euros supplémentaires" un fonds (la dotation de soutien à l'investissement local) pour accompagner les investissements "verts" des communes. "C'est là aussi un montant jamais vu, massif et ça doit produire un effet rapide dans les finances et dans les investissements de nos collectivités territoriales", a insisté M. Philippe.

29/05 à 11:11

Grands magasins: les Galeries Lafayette rouvrent ce samedi après près de trois mois de fermeture, suite à un arrêté de la préfecture de police de Paris abrogeant celui du 13 mai qui avait ordonné la fermeture au public des Galeries Lafayette Haussmann, "en vue de prévenir la propagation" du virus.

"Le nombre de clients sera limité et le flux des visiteurs organisé avec des entrées et sorties distinctes, permettant d'assurer un ratio d'une personne pour 10 m2", précise le grand magasin. D'autres mesures ont également été prises comme le port du masque obligatoire pour clients et collaborateurs.

Le préfet de police explique avoir pris sa décision au vu de "l'évolution favorable de la situation sanitaire à Paris et dans l'agglomération parisienne". Un même arrêté, daté de vendredi également, autorise la réouverture du centre commercial Italie 2 à Paris.

29/05 à 10:28

RENAULT: le plan d'économies de Renault prévoit la fermeture d'un seul site en France, celui de Choisy-le-Roi dans le Val-de-Marne, déclare le président du constructeur automobile, Jean-Dominique Senard.. "Contrairement à ce qui a été écrit ici ou là, nous ne fermerons qu'un seul site à l'horizon 2022, sur nos 14 sites industriels en France, c'est Choisy pour lequel nous allons valoriser les compétences en région parisienne", dit-il.

L'usine située à Caudan (Morbihan) ne fermera pas, annoncent de leur côté la direction de la Fonderie de Bretagne (FDB) et la CGT à l'issue d'un CSE extraordinaire à Lorient. Près de 400 emplois étaient en jeu. "Pas de fermeture de FDB, pas de projet de repreneur FDB!", a lancé Mael Le Goff, représentant de la CGT, à des employés parfois en pleurs. "Je vous confirme que la fonderie ne fermera pas", a déclaré Laurent Galmard, directeur général de FDB.

29/05 à 10:17
29/05 à 09:47

Consommation: la ministre du Travail Muriel Pénicaud appelle les Français à consommer 60 milliards d'euros épargnés pendant le confinement pour faire repartir l'économie. "Je pense qu'il faut en tant que Français qu'on ose consommer, qu'on ose ressortir, maintenant qu'il y a les conditions sanitaires" pour le faire et "qu'on arrive mieux à vivre avec le virus", dit-elle sur Radio Classique.

Depuis la fin du confinement le 11 mai, l'activité a "redémarré" mais "c'est quand même très progressif", souligne-t-elle, insistant sur les risques que la crise sanitaire fait peser sur l'économie et sur l'emploi. "Cet argent, c'est bien aussi qu'il re-circule, parce que c'est ce qui va faire repartir le commerce, l'industrie, ça aidera beaucoup à la reprise d'activité".

29/05 à 09:31

Renault: la CFDT dénonce le plan d'économies présenté par le constructeur automobile, le qualifiant de "projet de casse sociale et de désindustrialisation". Le deuxième syndicat du groupe "se fera entendre par tous les moyens possibles pour aboutir à trouver des solutions compatibles avec le respect des salariés et l'avenir de tous les sites de Renault en France", prévient-il. Renault veut supprimer environ 15.000 emplois dans le monde, dont 4.600 en France.

29/05 à 09:07

29/05 à 08:59

DECONFINEMENT: le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner fait appel à la responsabilité et au civisme pour la phase 2. "Nous n'avons pas gagné le combat contre le Covid-19 en France et dans le monde", dit-il sur RTL.

Il insiste sur le fait que la règle des 100 km au-delà desquels il est interdit de se déplacer, est "encore en vigueur ce week-end" prolongé de la Pentecôte, jusqu'au mardi 2 juin. "Il y aura encore des contrôles" mais "l'objectif n'a jamais été de sanctionner les Français par des procès-verbaux, mais de les protéger"", souligne-t-il.

29/05 à 08:54

La consommation des ménages en France a fondu d'un tiers (33,7%) au mois d'avril par rapport au mois de février, et de 20,2% par rapport à mars, selon l'Insee. En avril, les Français ont été confinés durant l'intégralité du mois en raison de la pandémie, tandis que le confinement n'a été en place que durant la deuxième moitié du mois de mars.

Le PIB a chuté de -5,3% au premier trimestre, indique l'Insee, qui révise ainsi sa précédente estimation d'une baisse de -5,8% publiée fin avril. "Cette révision inhabituellement forte s’explique par le remplacement de certaines estimations et extrapolations pour le mois de mars, très affecté par les mesures de confinement" mises en place à partir du 17 mars, explique l'Institut national de la statistique.

29/05 à 08:51

Le Pérou a dépassé hier la barre des 4.000 morts, avec 116 nouveaux décés en 24 heures, et plus de 141.000 cas enregistrés. Ce pays andin est le deuxième le plus touché par l'épidémie en Amérique latine après le Brésil. Il a enregistré 5.874 nouveaux cas en 24 heures, soit un nouveau chiffre record.

Le nombre de morts atteint désormais 4.099 dans ce pays de 33 millions d'habitants confiné, dont le système de santé est saturé, avec 8.395 patients hospitalisés, et une économie à moitié paralysée. "Si nous n'avions pas décidé la quarantaine, nous serions arrivés à 83.000 morts", a affirmé le Premier ministre Vicente Zeballos.

29/05 à 08:48

Le Brésil, désormais épicentre de la pandémie, a enregistré hier plus de 1.000 morts et un record d'infections sur les dernières 24 heures. Quelque 26.417 nouvelles contaminations ont été répertoriées, pour un total de 438.238, selon le ministère de la Santé du deuxième pays le plus infecté au monde, derrière les Etats-Unis. Le pays a connu son troisième pire bilan quotidien en termes de décès, avec 1.156 morts, pour un total de 26.754.

Le géant sud-américain, sixième pays le plus endeuillé de la planète, est désormais proche de l'Espagne et de la France (respectivement 27.119 et 28.662. Mais les scientifiques estiment que les chiffres officiels pourraient en réalité être quinze fois inférieurs à la réalité, étant donné que les tests ne sont pas pratiqués de manière massive.

29/05 à 08:13
29/05 à 08:06

La Corée du Sud impose une réduction du nombre d'élèves que ses écoles peuvent accueillir à Séoul et ses environs dans l'espoir de circonscrire de nouveaux foyers de contamination. Crèches, écoles primaires et collèges de la zone métropolitaine de Séoul, où vit la moitié de la population du pays, ne pourront accueillir qu'un enfant sur trois, et les autres devront suivre un enseignement à distance.

Ce regain de contaminations, alors que le pays avait maitrisé l'épidémie, est essentiellement lié à un entrepôt de la société de commerce en ligne Coupang à Bucheon, à l'ouest de Séoul, auquel est lié 96 cas.

29/05 à 07:39

RENAULT - Le constructeur automobile annonce la suppression d'environ 15.000 emplois dans le monde, dont 4.600 en France, dans le cadre d'un plan d'économies de plus de 2 milliards d'euros sur trois ans.

"Ce projet est vital", déclare la directrice générale Clotilde Delbos, citée dans un communiqué. Renault, qui souffre de surcapacités de production au niveau mondial, avait annoncé en février ses premières pertes en dix ans, entrant affaibli dans la crise provoquée par l'épidémie.

Le plan prévoit "près de 4.600" postes supprimés en France, sur 48.000, et "plus de 10.000" dans le reste du monde. Il s'appuie "sur des mesures de reconversion, de mobilité interne et des départs volontaires". Aucun licenciement sec n'est donc annoncé. Au total, le constructeur aux cinq marques (avec Alpine, Dacia, Lada et Samsung Motors) compte supprimer environ 8% de ses effectifs dans le monde (180.000).

En France, le plan devrait affecter quatre sites, dans des conditions qui restent en partie à définir: Caudan (Morbihan), Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), Dieppe (Seine-Maritime) et Maubeuge (Nord). Le projet inclut l'arrêt de la production automobile à Flins (Yvelines), à la fin de la Zoe après 2024. L'usine, qui compte 2.600 salariés, sera reconvertie et récupèrera l'activité du site de Choisy-le-Roi, qui emploie 260 personnes dans le recyclage de pièces.

29/05 à 07:20

CE QU'IL FAUT RETENIR CE MATIN:

- Feu vert à la levée de nombreuses restrictions, grâce à la décrue de l'épidémie, notamment la suppression de la limite des déplacements à plus de 100 km de son domicile, la réouverture des lycées, des cafés-restaurants et des parcs. Mais avec une plus grande prudence en Ile-de-France, à Mayotte et en Guyane.

- "Le déconfinement va nous permettre de vivre une vie presque normale" et "de souffler après l'épreuve" du coronavirus, a déclaré Edouard Philippe en présentant le plan qui entre en vigueur le 2 juin dans la grande majorité des départements. "la liberté va redevenir la règle, la restriction l'exception", selon ses termes.

- Renault dévoile ce vendredi un vaste plan d'économies avec 15.000  suppressions de postes dont 4.600 attendues en France "sans licenciement sec", en raison de difficultés accentuées par la crise sanitaire. Il devrait toucher quatre sites en France, dans des conditions qui restent en partie à définir: Caudan (Morbihan), Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), Dieppe (Seine-Maritime) et Maubeuge (Nord).

- Le bilan de l'épidémie est désormais de 28.662 morts en France, mais le nombre de patients en réanimation continue toujours de diminuer, avec 72 de moins hier pour un total de 1.429.

- La pandémie, qui a déjà fait plus de 360.000 morts, continue sa progression rapide sur le continent américain avec plus de 100.000 décès aux Etats-Unis et plus de 26.000 au Brésil 

29/05 à 06:45

Bonjour. Nous ouvrons notre direct. Merci de nous suivre sur Orange Actu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.