La Martinique confinée pour trois semaines, un couvre-feu mis en place en Guadeloupe

La Martinique confinée pour trois semaines, un couvre-feu mis en place en Guadeloupe©Panoramic

publié le mercredi 28 juillet 2021 à 23h10

La situation sanitaire de la Martinique continue de s'aggraver. Le préfet a annoncé un confinement de trois semaines, révèle franceinfo.

Quelques heures plus tard, la Guadeloupe a décidé la mise en place d'un couvre-feu.

Coup dur pour les Martiniquais. Alors que la situation sanitaire se dégrade, les autorités sanitaires ont décidé de prendre de nouvelles mesures pour tenter d'enrayer la progression de l'épidémie de coronavirus. Le préfet, Stanislas Cazelles, a ainsi annoncé, mercredi 28 juillet, la mise en place d'un confinement, pour trois semaines, à compter de vendredi 30 juillet 19h, détaille franceinfo. À partir de cette date, "tout déplacement au-delà d'une limite de 10 km autour du domicile sera soumis à une attestation", a-t-il indiqué, précisant que la mesure serait en vigueur de 5h à 19h. Elle pourra être révisée mi-août.


Le nombre de cas positifs augmente rapidement en Martinique, passant de 2 257 en semaine 28 à 3 537 en semaine 29. Une flambée épidémique qui a un fort impact sur le système de santé, le CHU ayant atteint son niveau de saturation. Le taux de positivité est de 16,4%, contre 4,1% pour la moyenne nationale, précise de son côté Le Parisien. "Malheureusement c'est une tendance qui se confirme puisque nous sommes déjà à 1 100 cas pour la semaine en cours", a déploré le préfet dans son allocution.

Un couvre-feu instauré en Guadeloupe

Face au rebond épidémique, la Martinique n'est pas la seule à prendre de nouvelles restrictions de taille. En Guadeloupe, un couvre-feu va être mis en place, dès vendredi soir, entre 21 heures à 5 heures. Là encore, la restriction est prévue pour au moins trois semaines, a fait savoir la préfecture quelques heures à peine après les annonces survenues en Martinique. De même, à compter du lundi 2 août, plus aucun déplacement ne sera autorisé entre la métropole et la Guadeloupe, et inversement, pour les personnes non-vaccinées, à moins bien sûr d'avoir un motif impérieux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.