La mairie du Blanc-Mesnil a dépensé 140.000 euros en abonnement au Parc des Princes

La mairie du Blanc-Mesnil a dépensé 140.000 euros en abonnement au Parc des Princes

Vue aérienne du Parc des Princes, le 14 juillet 2017

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 28 décembre 2017 à 15h30

La municipalité du Blanc-Mesnil, en Seine-Saint-Denis, est sous le feu des critiques. Dans son rapport sur la gestion de la ville, la Chambre régionale des comptes, souligne des dépenses insensées, dont des abonnements au Parc des Princes pour voir jouer le PSG ou une facture de 50.000 euros d'alcool, selon une information du Parisien.



Les surprises ont été nombreuses lors de l'étude des comptes du Blanc-Mesnil. La Chambre régionale des comptes, qui a épluché les dépenses de la ville, a découvert de nombreuses irrégularités sur ces dernières années. Parmi les postes budgétaires qui ont retenu l'attention de la chambre, ont trouve notamment une trentaine d'abonnements, renouvelés depuis 2014, pour assister aux matchs du PSG, au Parc des Princes. Le montant total de la facture s'élève à 140.000 euros. Ces abonnements étaient distribués en majorité à des membres du personnel municipal, mais aussi à des personnalités extérieures aux services de la mairie. Dans son rapport, la Chambre estime que ces dépenses "n'ont aucun intérêt communal" et que "la distribution des places est caractérisée par un défaut manifeste de transparence".



Outre ces abonnements sportifs, la Chambre dénonce d'autres dépenses exorbitantes, comme la facture de 50.000 euros d'alcool laissée par la mairie communiste, ainsi qu'une mauvaise gestion des ressources humaines. Entre 2012 et 2014, ce sont très précisément 51.503 euros qui sont sortis des caisses de la mairie pour régler des consommations d'alcool. Rien qu'en 2012, 353 bouteilles de whisky, 727 bouteilles de vin, 612 bouteilles de champagne et 100 de pastis ont été achetées, relate Le Parisien. De plus, les commandes ont été validées par une machine à signer et non par le maire en personne, ce qui tombe sous le coup de la loi. "Dès qu'on a découvert ça, on a divisé les montants par deux", se défend l'ancien maire communiste Didier Mignot. "Mais je reconnais que certains services avaient tendance à ramener des bouteilles chez eux", admet-il.

0,02% DU BUDGET DE LA VILLE

En ce qui concerne les défaillances en matière de gestion du personnel, le juge de la Chambre des comptes souligne que la municipalité du Blanc-Mesnil n'a pas de directeur des ressources humaines depuis trois ans. Une critique que réfute vivement l'actuel maire de la commune, Thierry Meignen (LR) : "C'est n'importe quoi. (...) Un nouveau directeur des ressources humaines arrive le mois prochain. Ça nous a pris du temps parce qu'on ne voulait pas se tromper dans le recrutement", insiste-t-il. L'édile assure que la Chambre régionale des comptes "cherche la petite bête" et que sa gestion de la ville est irréprochable. "Qui est ce juge pour dire ce qui est bon ou pas pour ma commune ?", lance-t-il au Parisien. "Je n'ai pas la même lecture de la loi". Quant aux places pour les matchs du PSG, le maire affirme que les tickets "sont donnés à 95% aux agents. Ni moi, ni mes élus n'en avons profité. Les 5% qui restent sont offerts à des gens qui ont œuvré pour l'intérêt de la ville. Et puis, ce n'est que 0,02% du budget de la ville", conclut-il.
 
78 commentaires - La mairie du Blanc-Mesnil a dépensé 140.000 euros en abonnement au Parc des Princes
  • 30 abonnements ..., au Parc des Princes , pour ....140.000 euros ;
    meme sur 3 ans ( depuis 2014 ) celà fait ...4.500 euros l'abonnement ...; celà doit etre des places très bien situées ...!

  • Il doit y avoir quelque chose a gratter sur le plan penal. Le parquet devrait se saisir comme il est possible de le faire.

  • Mafia...tout pour les riches rien pour les pauvres. Cela mènera à une révolution c'est certain.

  • le pire c'est que tous ont trahi la France, les Français, le peuple pour leurs petits calculs politiciens !!!
    le communautarisme prospère !
    une nouvelle religion vient tout écraser avec ses préceptes moyen ageux !
    les gangs s'enrichissent !
    les enfants trinquent!
    les bidonvilles poussent comme des champignons !
    l'insécurité est généralisée!
    l'école de la république devient un repoussoir !!
    bravo les grands républicains !!!

  • Un exemple de gabegie pour ne pas dire de détournement d'argent public parmi tant d'autres, pratiqués sans vergogne sur l'ensemble du territoire de la Nation.
    140 000€, c'est 8 personnes payées au SMIC pendant un an, ou encore 1.7% de CSG supplémentaire, racketté pendant un an, sur la pension retraite de 458 riches retraités qui perçoivent 1 500€ par mois.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]