La liste noire des médicaments de 60 millions de consommateurs

La liste noire des médicaments de 60 millions de consommateurs©Source CNews

Source CNews, publié le mardi 14 novembre 2017 à 08h20

Que cela soit pour un rhume, une toux, un trouble digestif ou encore des maux de gorge, nous sommes des millions en France à pratiquer l'automédication pour traiter ces maladies bénignes.



Mais l'association 60 millions de consommateurs sonne l'alarme ce mardi 14 novembre sur ces pratiques à risque via une enquête sans appel réalisée par deux scientifiques. Ceux-ci ont passé au crible les 62 médicaments sans ordonnance les plus vendus en pharmacie.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
9 commentaires - La liste noire des médicaments de 60 millions de consommateurs
  • Mangez du poulet, vous serez soignés, (ou du poisson d'élevage, ets..)

  • Voici la liste des médicaments à éviter selon la revue Prescrire :
    Médicaments de cancérologie et d’hématologie
    - Antitumoraux
    *le mifamurtide (Mepact®)
    *le nintédanib (Vargatef®)
    *l’olaparib(Lynparza®)
    *le panobinostat(Farydak®)
    *la trabectédine (Yondelis®)
    *le vandétanib (Caprelsa®)
    *la vinflunine (Javlor®)
    - Complications des cancers ou de leurs traitements
    *le catumaxomab (Removab®)
    *le défibrotide (Defitelio®)
    Médicaments de cardiologie
    *l’aliskirène (Rasilez®),
    *le bézafibrate (Befizal®)
    *le ciprofibrate (Lipanor® ou autre)
    *le fénofibrate (Lipanthyl® ou autre)
    *la dronédarone (Multaq®)
    *l’ivabradine (Procoralan®)
    *le nicorandil (Adancor® ou autre)
    *l’olmésartan (Alteis®, Olmetec® et associations)
    *la ranolazine (Ranexa®)
    *la trimétazidine (Vastarel® ou autre)
    *le vernakalant (Brinavess®)
    Médicaments de dermatologie et d’allergologie
    *la méquitazine (Primalan®)
    *l’omalizumab (Xolair®)
    *la prométhazine injectable (Phénergan®)
    *le tacrolimus dermique (Protopic®)
    Médicaments de diabétologie et de nutrition
    - Diabète
    *Les gliptines :
    l'alogliptine (Vipidia®, Vipdomet®)
    la linagliptine (Trajenta®, Jentadueto®)
    la saxagliptine (Onglyza®, Komboglyze®)
    la sitagliptine (Januvia®, Xelevia®, Janumet®, Velmetia®)
    la vildagliptine (Galvus®, Eucreas®)
    *la canagliflozine (Invokana®)
    *la dapagliflozine (Forxiga®)
    *la pioglitazone (Actos®)
    - Perte de poids
    *l’orlistat (Xenical® ou autre)
    *l'association bupropione + naltrexone (Mysimba®)
    Médicaments de rhumatologie et contre la douleur
    - Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)
    *Les coxibs :
    *le célécoxib (Celebrex® ou autre)
    *l’étoricoxib (Arcoxia®)
    *le parécoxib (Dynastat®)
    *l’acéclofénac (Cartrex® ou autre)
    *le diclofénac (Voltarène® ou autre)
    *le kétoprofène en gel (Ketum gel® ou autre)
    *le piroxicam (Feldène® ou autre)
    - Ostéoporose
    *le dénosumab (Prolia®)
    *le ranélate de strontium (Protelos®)
    - Arthrose
    *la diacéréine (Art 50® ou autre)
    *la glucosamine (Voltaflex® ou autre)
    - Divers
    *la capsaïcine en patchs (Qutenza®)
    *le méthocarbamol (Lumirelax®)
    *le thiocolchicoside (Miorel® ou autre)
    *la pégloticase (Krystexxa®)
    *la quinine (Hexaquine®, Okimus®)
    *l’association colchicine + poudre d’opium + tiémonium (Colchimax®)
    *l’association dexaméthasone + salicylamide + salicylate d’hydroxyéthyle (Percutalgine®)
    *l’association prednisolone + salicylate de dipropylène glycol (Cortisal®)
    Médicaments de gastro-entérologie
    *la dompéridone (Motilium®, Peridys®, Oroperidys® et génériques)
    *le dropéridol (Droleptan®)
    *le prucalopride (Resolor®)
    Médicaments de gynécologie et d’endocrinologie
    *la tibolone (Livial®)
    Médicaments d’infectiologie
    *la moxifloxacine (Izilox®)
    *la télithromycine (Ketek®)
    Médicaments de neurologie
    - Maladie d’Alzheimer
    *le donépézil (Aricept® ou autre)
    *la galantamine (Reminyl® ou autre)
    *la rivastigmine (Exelon® ou autre)
    *la mémantine (Ebixa® ou autre)
    - Sclérose en plaques
    *l’alemtuzumab (Lemtrada®)
    *le natalizumab (Tysabri®)
    *le tériflunomide (Aubagio®)
    - Migraine
    *la flunarizine (Sibelium®)
    *l’oxétorone (Nocertone®)
    - Maladie de Parkinson
    *la tolcapone (Tasmar®)
    Médicaments d’ophtalmologie
    *la ciclosporine en collyre (Ikervis®)
    *l’idébénone (Raxone®)
    Médicaments de pneumologie et de la sphère ORL
    *l’éphédrine
    *la naphazoline
    *l’oxymétazoline
    *la phényléphrine
    *la pseudoéphédrine
    *le tuaminoheptane
    *l’ambroxol (Muxol® et autre)
    *la bromhexine (Bisolvon®)
    *la pholcodine
    *le tixocortol (Thiovalone®)
    *l’omalizumab (Xolair®)
    *le mépolizumab (Nucala®)
    *le mannito inhalé (Bronchitol®)
    *le nintédanib (Ofev®)
    Médicaments de psychiatrie et contre les dépendances
    - Antidépresseurs
    *l’agomélatine (Valdoxan®)
    *la duloxétine (Cymbalta®)
    *le citalopram (Seropram® ou autre)
    *l’escitalopram (Seroplex® ou autre)
    *le milnacipran (Ixel® ou autre)
    *la venlafaxine (Effexor LP® ou autre)
    *la tianeptine (Stablon®)
    - Autres psychotropes
    *la dapoxétine (Priligy®)
    *l’étifoxine (Stresam®)
    - Sevrage tabagique
    *la bupropione (Zyban®)
    *la varénicline (Champix®)
    Source : Pour mieux soigner, des médicaments à écarter : bilan 2017 – Le revue Prescrire, février 2017, Tome 37 n°400.

  • Si ces produits risques d'être nuisibles pourquoi sont-ils en vente libre dans les pharmacies? Il y a pas a dire, on a des dirigeants politiques qui s'occupent bien
    de ceux qui les ont installés là ils sont !

  • avatar
    VOSGESPAT  (privé) -

    Et de plus pour ces types de médicaments on en fait une pub outrancière, que ce soit dans la presse, à la radio ou la télé, ce n'est ni plus ni moins que du bourrage de crane, tout cela pour enrichir les labos au détriment de la santé des gens, il serait temps que nos politiques en particulier notre ministre de la santé mette un terme à cette overdose de pubs sur le sujet.

  • Il faut considérer qu'aucune molécule chimique n'est inoffensive et bien s'informer auprès des pharmaciens avant de les prendre.