La Haute-Corse ravagée par des incendies, au moins trois blessés

La Haute-Corse ravagée par des incendies, au moins trois blessés
Un feu de forêt près de Ghisoni, en Haute-Corse, le 28 octobre 2017

Orange avec AFP, publié le jeudi 04 janvier 2018 à 09h10

Les flammes continuent de progresser. Jeudi 4 janvier au matin, les pompiers luttaient toujours contre trois incendies majeurs en Haute-Corse, attisés par les rafales de vent apportées par la tempête Eleanor.

Plusieurs villageois ont été blessés mercredi et des habitations ont été détruites.

La nuit a été difficile pour les habitants du nord de l'île de Beauté. Les différents incendies qui s'étaient déclarés mardi et mercredi ont poursuivi leur chemin, dévastant quelque 1.500 hectares de végétation, selon France Info. Dans le village de Chiatra, où le feu a démarré mercredi dans la soirée après la chute d'une ligne électrique, cinq maisons ont été touchées, deux ont même été détruites. Le village a été encerclé par les flammes, que les vents violents ont attisées toute la nuit. Les habitants ont été confinés chez eux, a indiqué à France Info le secrétaire général de la préfecture de Haute-Corse, Fabien Martorana. L'incendie menace également un village voisin.



À Chiatra, trois personnes ont été blessées par les flammes : l'une a été brûlée aux membres inférieurs et supérieurs, une autre a été intoxiquée par les fumées et une troisième, une personne âgée, a été légèrement blessée à une épaule, selon un communiqué de la préfecture. Plus tôt dans la semaine, deux autres incendies s'étaient déclarés près de Bastia et à Sant'Andrea di Cotone. Le combat des pompiers a été compliqué par l'arrivée de la tempête Eleanor. Aucun canadair n'a pu décoller mercredi après-midi.



Mercredi soir, le préfet de Haute-Corse a décidé d'ouvrir le centre opérationnel départemental pour coordonner les opérations des différents services de secours. Les vents ont encore soufflé fort durant la nuit : 123 km/h au Cap Corse, 140 km/h au Cap Sagro, 129 km/h à l'île Rousse, selon Météo-France. Mais la situation s'apaisait au petit jour et l'alerte orange a été levée sur la Corse. Sur le pays, 21 départements restent en vigilance aux vents, crues et avalanches.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
22 commentaires - La Haute-Corse ravagée par des incendies, au moins trois blessés
  • Alors les pseudo indépendantistes et autres pitres autonomistes est ce bien la libération des bandits et autres criminels prétendus "politiques" qui est la priorité du territoire français dénommé Corse ?

  • c'est curieux, il a plut partout, y compris en Corse, il y a eu des tempêtes partout et de nombreuses lignes électriques ont été coupées et sont tombées à terre, sans provoquer le moindre incendie...et comme par hasard en Corse les lignes électriques sont tombées partout en même temps et ont provoqué de nombreux incendies, c'est bien vrai, la Corse ce n'est pas la France...vivement qu'on leur foute l'indépendance, tout le monde sera gagnant.

  • Mais que font Talamoni et Siméoni ?

  • On a vu lors des dernieres éléctions , les nouveau élus s'exprimer en Corse devant deux drapeaux.....drapeau francais absent......
    Ils devraient pouvoir se débrouiller sans les continentaux....en parlant corse !

    avatar
    Kid  (privé) -

    La CORSE est un département français ne vous en déplaise,Ils parlent français...

  • Heureuseùent que l'on attend pas Mrs Simeoni et Talamoni au manche d'un canadair pour eteindre les feux
    La France a du bon
    Les "prisonniers politique" avec la serpertte pour demaquiser.