La hausse de l'espérance de vie portée par la santé des seniors

La hausse de l'espérance de vie portée par la santé des seniors
L'espérance de vie a augmenté de 18 années depuis 1947

Orange avec AFP-Services, publié le mercredi 12 juin 2019 à 14h45

La mortalité infantile, fortement réduite par les progrès de la médecine au cours des dernières décennies, n'a désormais "plus d'impact" sur la hausse de l'espérance de vie.

L'augmentation de l'espérance de vie en France s'explique aujourd'hui par la baisse de la mortalité après 70 ans. Une étude de l'Insee publiée mercredi 12 juin pointe en particulier une hausse notable chez la population féminine. En 2017, l'espérance de vie à la naissance était ainsi de 85,3 ans pour les femmes et de 79,5 ans pour les hommes, soit un rallongement moyen de 18 années de vie depuis 1947.



Sur la deuxième partie du XXe siècle (de 1947 à 1997), la hausse de l'espérance de vie s'expliquait par la baisse significative de la mortalité infantile dans l'après-guerre. Ce facteur constituait un tiers des gains d'espérance de vie à la naissance, mais la mortalité des enfants en bas-âge "est désormais très faible et n'a plus d'impact", souligne l'institut. Depuis 1997, c'est la baisse de la mortalité après 70 ans qui "tire les gains d'espérance de vie", surtout pour les femmes, précise le service statistique. Cela "explique les deux tiers de la hausse de leur espérance de vie", qui a atteint trois ans sur cette période. 

Depuis quelques années, l'espérance de vie à la naissance "croît à un rythme moins élevé", relève encore l'Insee: les femmes n'ont "gagné" que 0,4 an entre 2012 et 2017, et les hommes 0,9 an.".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.