La France passe à l'heure d'hiver ce week-end... et peut-être pas pour la dernière fois

La France passe à l'heure d'hiver ce week-end... et peut-être pas pour la dernière fois©JEFF PACHOUD / AFP
A lire aussi

, publié le samedi 24 octobre 2020 à 07h00

La France passe à l'heure d'hiver dans la nuit de samedi à dimanche. Un changement controversé auquel l'Union européenne projette de mettre fin depuis plusieurs années, mais il faut bien reconnaître que rien n'est encore tranché. 

À trois heures du matin dans la nuit de samedi à dimanche, les horloges reculeront de 60 minutes.

On dormira donc une heure de plus.





Ce changement semestriel d'heure (passage à l'heure d'hiver le dernier dimanche d'octobre, à l'heure d'été le dernier dimanche de mars) est très contesté pour son effet sur les rythmes biologiques, notamment par des médecins ou des parents d'enfants en âge scolaire. "Le changement d'heure au printemps et en automne (...) a d'abord été instauré durant la Première Guerre mondiale, dans le but d'économiser l'énergie, puis il a été rétabli dans de nombreux pays dans les années 70", précise le site du Conseil européen.  

Au niveau européen, où le régime du changement d'heure a été harmonisé en 1980 - justifié à l'époque par des économies d'énergie, dont la réalité est discutée - la Commission a proposé en septembre 2018 de le supprimer... en 2019. Mais finalement, le Parlement européen a voté en mars 2019 un report à 2021. Il s'agit notamment d'inciter les pays à harmoniser leur choix d'heure légale, afin d'éviter d'aboutir à un patchwork de fuseaux horaires entre voisins. Mais seul un petit nombre d'États membres ont présenté leur position.

Donc "aucune décision finale n'a encore été prise et le système actuel, qui prévoit un avancement d'une heure pour augmenter le nombre d'heures de clarté en été, reste en place", précise le Conseil européen sur son site. 

Dernière avancée en date, en décembre 2019, la présidence finlandaise a présenté aux États un outil pour mesurer la durée d'ensoleillement en fonction de trois scénarios : heure d'hiver permanente, heure d'été permanente et système actuel. 

Les Français contre le changement d'heure 

En France, une consultation en ligne organisée en février 2019 par la commission des Affaires européennes de l'Assemblée nationale avait reçu plus de deux millions de réponses, massivement (83,74%) en faveur de la fin du changement d'heure. Plus de 60% des personnes ayant participé assuraient avoir eu "une expérience négative ou très négative". Quant à l'heure à laquelle rester toute l'année, l'heure d'été (en France UTC +2) a eu la préférence de 59% des participants. 

Particularité méconnue de l'actuel système : il ne concerne pas les territoires d'Outre-mer, qui ne changent jamais d'heure (à l'exception de Saint-Pierre et Miquelon, qui se cale sur le Canada voisin). En effet, la plupart d'entre eux se trouvent sous des latitudes où les écarts d'ensoleillement sont faibles au long de l'année, contrairement à l'Europe.

Quelle heure est-il en Europe ?

Les États membres choisissent le fuseau horaire dans lequel ils souhaitent se trouver. Il existe trois fuseaux horaires dans l'UE :

Heure de l'Europe occidentale : Irlande, Portugal et Royaume-Uni. 
Heure de l'Europe centrale : cette zone géographique englobe 17 États membres, dont la France. 
Heure de l'Europe orientale : Bulgarie, Chypre, Estonie, Finlande, Grèce, Lettonie, Lituanie et Roumanie. 

Consultez l'horloge parlante d'Orange ou appelez le 36 99. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.