La France consacre un tiers de son PIB aux dépenses sociales, plus haut niveau des pays de l'OCDE

La France consacre un tiers de son PIB aux dépenses sociales, plus haut niveau des pays de l'OCDE©PHILIPPE HUGUEN / AFP

, publié le mardi 01 décembre 2020 à 19h45

Ce chiffre devrait encore augmenter en 2020 avec les dépenses liées à la crise du Covid-19.

En matière de dépenses sociales, la France occupe toujours la première place des pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et creuse son écart, selon un document de l'organisme. 



Ainsi, en 2019, la France a consacré 32% de son PIB aux dépenses sociales, devant la Finlande (29,6%), le Danemark (29,2%), la Belgique (28,7%), l'Italie (27,6%) ou encore l'Allemagne (25,4%). Et la pandémie de coronavirus devrait encore gonfler ces dépenses, alors qu'elles avaient légèrement reflué ces dix dernières années, souligne l'OCDE.

"Les demandes de soins de santé ont manifestement augmenté et un large éventail de soutiens sociaux a été mis en place ou élargi pour aider les populations à faire face aux effets économiques de la pandémie", indique l'organisme. La moyenne de l'OCDE se situe quant à elle à 20%.

"Que ce soit en matière d'aide au chômage, d'aides sociales, de prestations familiales, la France est dans le peloton de tête des pays de l'OCDE", constate Maxime Ladaique, statisticien principal au département social de l'organisation, dans Les Echos. "Les différences de dépenses publiques sont liées à la structure d'âge des populations et à la nature des systèmes de santé et de pension, c'est-à-dire la générosité des systèmes et la proportion à laquelle les pays ont recours aux régimes privés d'assurance maladie et de pension" ajoute l'OCDE.


La France consacre notamment 13,6% de son PIB aux retraites, un chiffre qui se situe parmi les plus élevé de l'OCDE, derrière notamment l'Italie (15,6%) et la Grèce (15,5%). La moyenne de l'OCDE se situe elle à 7,8%. Autre poste important de dépenses : les services de santé, 8,5% du PIB, poste pour lequel la France arrive en tête. Dans l'OCDE, la moyenne est à 6,6%. Les aides sociales à la population active représentent en outre 5,3% du PIB en France, quand la moyenne de l'OCDE est de 3,7%. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.