La folle dépense d'Anne Hidalgo pour un musée parisien

La folle dépense d'Anne Hidalgo pour un musée parisien©Panoramic

6Medias, publié le mercredi 27 décembre 2017 à 15h11

L'acquisition de la Bourse de commerce par la mairie de Paris se serait faite à grands frais, selon les informations du Canard enchaîné publiées mercredi 27 décembre et rapportées par Capital. 63 millions d'euros auraient été déboursés pour un bail cédé, il y a 70 ans, à 15 centimes...

L'hebdomadaire explique que le prix de la Bourse de commerce a été fixé, dès 1949, au franc symbolique, soit quinze centimes d'euro. Cette propriété de la ville a été vendue à la CCI de Paris à l'époque pour cette bouchée de pain. La CCI aura réalisé une belle plus-value immobilière...Et ce ne serait pas tout. Le Canard révèle que le contrat contenait une clause de rétractation.



A n'importe quel moment, la ville aurait pu décider d'annuler la transaction si le bâtiment ne servait plus à l'usage principal de services publics dépendant de la CCI. Malgré ça, Anne Hidalgo a décidé de ne pas faire jouer cette clause. Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, la facture pourrait s'alourdir. La ville va indemniser la CCI pour les investissements consentis durant 70 ans. Un remboursement estimé à 4,3 millions d'euros, selon la préfecture d'Île-de-France. Mais la maire de Paris répond qu'elle versera...23 millions d'euros. Ce qui porte le total déboursé pour cette acquisition à 86 millions. La mairie a justifié cette dépense au Canard enchaîné en expliquant qu'elle avait été financée par la cession de deux immeubles municipaux à la CCI pour 86 millions d'euros. Les murs du bâtiment accueilleront les quelque 3000 œuvres du musée d'art contemporain de l'homme d'affaires et milliardaire François Pinault.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
146 commentaires - La folle dépense d'Anne Hidalgo pour un musée parisien
  • Quand on aime on ne compte pas !vive la generosite des contribuables que nous sommes!!!

  • Quand les Français comprendront que les politiques, droite ou gauche, se servent d'abord, servent leur notoriété et leur électorat, ils ne voteront plus car cela ne sert plus à rien .....

  • Si cela est vrai, est-elle en état de diriger une collectivité publique ?
    Après d'autres casseroles, dont la circulation et le stationnement.
    Fin octobre, j'ai tourné plus d'une demi-heure autour de la place d'Aligre (12ème), cherchant une place de stationnement ou un parking.
    Bernique, je n'ai rien trouvé.

  • Si cela est vrai, est-elle en état de diriger une collectivité publique ?

  • Cette femme a l habitude de depenser l 'argent des Français elle ne compte pas; ,elle entretien son electorat et ses hautes relations cela peut toujours servir ...socialiste mais elle aime l 'argent... " mon ennemi c 'est la FInance !!! il ne faut pas chercher plus, loin et ils sont elus par des FRANCAIS qui ne comprendront jamais RIEN !!!