La fausse rumeur qui inquiète les "gilets jaunes"

La fausse rumeur qui inquiète les "gilets jaunes"©Wochit

, publié le vendredi 28 décembre 2018 à 12h58

Plusieurs témoignages d'internautes membres de groupe Facebook Gilets Jaunes accusent le gouvernement de vouloir baisser l'allocation personnalisée au logement (APL). Mais dans les faits, rien n'a changé.

Ces personnes ont relayé une fausse information, rapporte Le Parisien.

Sur le réseau social, une mère de famille en couple et en congé parental, prévoit de perdre 400 euros d'APL. "J'ai perdu 100 euros, j'ai deux enfants à la maison, dont une handicapée", témoigne une autre internaute. "Pour moi, elle sera supprimée en janvier"? publie encore une autre personne.



Or, les baisses d'APL que subissent certains allocataires sont le résultat de leur situation personnelle. Comme chaque année, les allocations logement sont déterminées en fonction des revenus gagnés deux ans auparavant. Des aides qui peuvent être revues à la hausse ou à la baisse, en fonction qu'un enfant quitte le foyer, que des revenus sont en hausse ou lorsque l'on retrouve un emploi.

Concernant la confusion des internautes, elle provient d'une réforme attendue en 2019 et qui prévoit une "contemporanéisation" de l'allocation "à partir de la fin du printemps ou du début de l'été", précise le ministère. La base de calcul des allocations se fera sur une moyenne des douze mois précédant la date du calcul - et non plus sur les revenus d'il y a deux ans -, et s'actualisera tous les trois mois. Cette mesure a pour objectif de s'adapter plus rapidement aux changements de situation des bénéficiaires, et donc d'être plus juste.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.