La dure vie de "l'autre" François Fillon

La dure vie de "l'autre" François Fillon
François Fillon (l'ex candidat à la présidentielle) en meeting à Montpellier le 14 avril 2017
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 08 août 2017 à 14h10

Dur dur d'être l'homonyme d'une personnalité publique. François Fillon peut en témoigner.

Le journaliste (et non pas l'homme politique) relate un quiproquo qui lui est arrivé tout dernièrement.

Ne demandez plus à François Fillon s'il compte revenir en politique, ce n'est pas son affaire. Lui est journaliste, directeur de la rédaction de Viva magazine, et n'exerce aucun mandat politique. Sur Twitter, cet homonyme de l'ex-Premier ministre, a publié un message dimanche 6 août pour raconter le "moment gênant" qu'il venait de vivre. À bord d'un avion Air France, le pilote était venu jusqu'à son siège pour le saluer, pensant serrer la main d'une tout autre personne. Raté.



Ce n'est pas la première fois qu'un tel malentendu se produit, loin de là. En novembre dernier, au lendemain du premier tour de la primaire de la droite, le journaliste avait déjà poussé un coup de gueule sur les réseaux sociaux pour rappeler qu'il n'était pas le candidat des Républicains.



Durant toute la campagne électorale, son téléphone n'a cessé de sonner. Pas pour le joindre lui, mais pour parler à l'autre François Fillon, plus connu. Le journaliste expliquait même avoir modifié son nom sur Facebook et s'apprêter à changer de numéro de téléphone. "Que faire de plus ?", se plaignait-il. Des internautes lui suggéraient d'ajouter son deuxième prénom dans son pseudonyme Twitter... ou bien de se présenter à la présidentielle!.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.