La directrice du Super U de Trèbes parle

La directrice du Super U de Trèbes parle©Capture BFMTV.com

Source BFMTV.com, publié le samedi 24 mars 2018 à 13h22

La directrice du Super U de Trèbes, qui a été le théâtre d'une prise d'otage vendredi, a réagi, estimant que "c'était une tragédie". "On se sent impuissant, on a envie d'aider. Ma principale préoccupation était de sortir tous les collaborateurs et les clients du magasin", a-t-elle déclaré.



Samia, directrice du Super U de Trèbes depuis 25 ans, a été le témoin direct de l'attaque. "J'ai entendu des coups de feu, je suis descendue dans le magasin [...] J'ai vu l'assaillant tirer deux ou trois balles et crier 'Allah Akbar' [...] Je suis remontée rapidement, j'ai dit aux filles des bureaux 'Appelez les gendarmes, appelez les gendarmes, il y a un terroriste dans le magasin'", a-t-elle encore expliqué, très émue, à BFMTV.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
22 commentaires - La directrice du Super U de Trèbes parle
  • Oui le boucher était en service aussi ! Tué sur son lieu de travail ! C'est vraiment inacceptable ! Nous ne sommes pas en sécurité.

  • La France n'a pas les moyens d'agir!
    Il faudra donc payer le prix fort à chaque fois.
    Mettons le paquet car il sera bientôt trop tard pour extirper le MAL qui s'insinue dans notre pays SOUS TOUTES LES FORMES.

  • j' espére que se sera la goutte d' eau qui vas faire déborder le vase, les fichés S en centre de rétention pour expulsion vers leur pays d' origine leurs familles astreinte à pointer

  • combien faudra t'il encore de morts innocentes pour rétablir les peines de bagne ou la peine de mort pour ces assassins barbares qui se réclament d'une religion déconsidérée au nom de laquelle ils massacrent lâchement des innocents ? notre démocratie est trop faible envers ces lâches ... qu'ils soient traités comme ils le méritent et le sont au Moyen Orient ou au Maghreb !

  • une fiche s, un salafiste radicalisé, consultant des sites islamiste, possédant des armes pour tuer des innocents, connu de nos services et cet assassin était libre de tous mouvements, nous ne comprenons plus rien...

    Ce que je comprends, c'est que les autorités attendent à chaque fois que ce type de terroriste commette un crime de masse pour dire ensuite bêtement : "On ne pensait pas qu'il passerait à l'action". Et ensuite, on compte les morts et les blessés, puis on s'associe à la douleur des familles et on honore la mémoire des victimes lors des obsèques. C'est nettement insuffisant comme action pour éradiquer cette barbarie et...leurs auteurs !