France

La “déconsommation”, la réponse des Français à l’inflation

Devant l’inflation grandissante depuis plusieurs mois, les Français ont opté pour la déconsommation, selon France Bleu, vendredi 28 avril. Ils ont acheté en moyenne 1,5 % de produits en moins sur les trois premiers mois de 2023.

Les foyers français s'adaptent à l’inflation. Présente depuis plusieurs mois, elle met un coup au portefeuille des Français, lesquels réagissent en conséquence. D’après l’analyse du cabinet NielsenIQ, relayée par France Bleu vendredi 28 avril, les Français ont acheté 1,5 % de produits en moins sur les trois premiers mois de l’année 2023.

Le cabinet d’analyse estime par ailleurs à 27 euros la somme dépensée en plus à cause de l’inflation lors des courses. Ce chiffre grimpe à 78 euros pour les foyers de cinq personnes ou plus. Pour une personne seule, il faut compter 21 euros de plus par mois pour le budget courses.

Les produits d’hygiène et d’entretien sacrifiés

Si la moyenne des produits achetés par les Français a chuté de 1,5 % en ce début d’année, les foyers de quatre personnes et plus, durement touchés par l’inflation, ont, eux, consommé 3,6 % de produits en moins sur ce début d’année. Cette déconsommation se vérifie également chez les foyers plus aisés puisque ce sont eux qui ont le plus réduit leurs achats : –4,5 %.

Mais si les foyers français consomment moins, quels sont les produits sacrifiés ? D’après NielsenIQ, les produits d’hygiène liés à la beauté, ainsi que les produits d'entretien, avec une baisse respective de 10 % et 5 %, sont ceux qui sont laissés de côté par les foyers. Suivent les produits surgelés et les produits frais. Au contraire, les produits laitiers et les produits liés au goûter sont les moins délaissés avec une baisse de seulement 2 %.

publié le 28 avril à 17h34, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux