La Corse en proie à un nouvel incendie

La Corse en proie à un nouvel incendie

Après la Haute-Corse, la Corse-du-Sud est elle aussi en proie aux flammes

Orange avec AFP, publié le mardi 15 août 2017 à 18h40

Après la Haute-Corse il y a quelques jours, c'est aujourd'hui en Corse-du-Sud qu'un incendie s'est déclaré.

La Corse n'en finit pas de brûler.

Alors que les incendies qui ont eu lieu il y a quelques jours en Haute-Corse - et qui étaient encore actifs ce week-end - un nouveau foyer s'est déclaré ce mardi sur l'île de Beauté, cette fois dans le département de la Corse-du-Sud.

Selon le journal régional Corse Matin, quatre ou cinq départs de feu ont eu lieu presque en même temps ce mardi, peu avant midi, le long d'une route menant à Loreto-di-Tallano et à Fozzano, près de Propriano.



Le feu avait déjà parcouru 130 hectares en ce milieu d'après-midi.

Selon le Service départemental d'incendie et de secours de Corse-du-Sud, la zone en proie aux flammes est fortement en relief, ce qui rend son accès difficile.

D'après le site France Info, les pompiers ne pensent pas pouvoir maîtriser le feu d'ici à la fin de ce mardi.

Des Canadairs, des avions de la sécurité civile et des bombardiers d'eau devraient se joindre aux pompiers présents sur place.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
10 commentaires - La Corse en proie à un nouvel incendie
  • Je pense que tous les Corses, sans exception - y compris les nationalistes - sont favorables, dans ces cas, à l'intervention de l'état français sur leur territoire.

  • Que cela ne s'arrête pas.

  • En tant qu'ancien pompier, je peux vous dire que vous avez cas essayé de mettre des mégots qui se consument, vous ne verrez pas beaucoup de départ de feu et puis les gens ont des cendriers et la plupart font attention. Le plus gros facteur est l'être humain qui agit accidentellement ou volontairement pour X raisons.

  • "cinq départs de feu" presque en même temps ... jeter des mégots à cette cadence, il faut le faire ! ... et certains doutent en permanence de l'origine criminelle...

  • Maxemilien a parfaitement raison au sujet des mégots jetés encore allumés.J'habite le Var ,et pour notre malheur,beaucoup de touristes qui n'ont rien à faire de notre région (ils ne sont que de passage ) et les jettent n'importe où.Je peux le dire pour en avoir interpeller plusieurs .Et comme il n'y a plus de cendriers dans les voitures alors...hop !nous en avons marre d'eux