La Ciotat : un "gilet jaune" interpellé avec une arme chargée

La Ciotat : un "gilet jaune" interpellé avec une arme chargée
Des manifestants "gilets jaunes" le 30 novembre 2018 à La Ciotat.

, publié le jeudi 24 janvier 2019 à 14h01

Les enquêteurs ont découvert chez lui "un petit arsenal", composé de fusils, de carabines, d'armes de poing et de pistolets. 

Une dizaine d'armes à feu ont été trouvées mercredi 23 janvier au domicile d'un "gilet jaune" de La Ciotat (Bouches-du-Rhône). Celui-ci a été interpellé en possession d'un pistolet automatique chargé, sur un rond-point de la ville, a-t-on appris jeudi de source policière.

Tout est parti d'une banale altercation entre une quinzaine de "gilets jaunes" et des policiers du commissariat de La Ciotat, au rond-point proche de la sortie de l'autoroute A50, a expliqué la direction départementale de la sûreté publique.

Déjà connu des services de police

Un des manifestants, d'une cinquantaine d'années, s'est fait contrôler après s'être montré menaçant et insultant. Mais la situation a alors dégénéré : l'homme a frappé un des policiers et s'est fait aussitôt interpeller. "C'est là qu'on se rend compte qu'il porte sur lui un pistolet automatique approvisionné", a poursuivi la même source. 

https://www.dailymotion.com/video/x6xc5wf

Son domicile perquisitionné, les enquêteurs ont alors découvert "un petit arsenal, une dizaine d'armes longues, des fusils et des carabines, et d'armes de poing, des pistolets". La garde à vue de cet homme, déjà connu des services de police, a été prolongée. Il devrait être présenté vendredi à un magistrat du parquet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.