La chasse à la glu pour les grives et les merles suspendue

La chasse à la glu pour les grives et les merles suspendue ©Panoramic

, publié le jeudi 27 août 2020 à 18h18

La chasse à la glu sera interdite cette année, a annoncé l'Élysée. Cette technique est dénoncée depuis longtemps par les écologistes et défenseurs des animaux. 

Mauvaise nouvelle pour les amateurs de chasse à la glu.

Jeudi 27 août, l'Élysée a annoncé la suspension de cette pratique qui consiste à enduire les branches de colle pour piéger des oiseaux, notamment des merles et des grives. Emmanuel Macron a décidé d'interdire cette technique de chasse pour cette année à l'issue d'une réunion entre la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, et le patron de la Fédération nationale des chasseurs (FNC), Willy Schraen.



La France était le dernier pays européen à autoriser la chasse à la glu dans cinq départements (Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Var et Vaucluse). Si des quotas étaient pourtant définis, la pratique ulcérait les défenseurs des animaux. 

"Pratique cruelle et non sélective"

Après l'annonce de l'exécutif, ces derniers ne cachaient donc pas leur satisfaction. "La France se décide enfin à respecter le droit européen et interdire la chasse à la glu, pratique cruelle et non sélective", s'est par exemple félicitée la Ligue de protection des oiseaux (LPO) sur Twitter. L'association 30 Millions d'amis a quant à elle déploré que la chasse à la glu ne soit pas complètement interdite. "Le président Emmanuel Macron interdit la chasse à la glu... pour un an ! Pourquoi ne pas aller au bout de la démarche et interdire définitivement cette barbarie ?"

 


En juillet, la Commission européenne avait adressé à la France un avis motivé dans lequel elle lui demandait de "réexaminer ses méthodes de capture d'oiseaux", rappelle Le Monde.  L'instance a visiblement été entendue.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.