La canicule responsable de "4% des passages aux urgences", selon Buzyn

La canicule responsable de "4% des passages aux urgences", selon Buzyn
Agnès Buzyn dans la cour de l'Élysée, le 27 juin

, publié le dimanche 05 août 2018 à 13h00

La ministre de la Santé s'est voulue rassurante quant au dispositif mis en place par les établissements de santé pour faire face à l'épisode de canicule, dimanche 5 août.

Les urgences ne sont pas saturées. C'est le message qu'a fait passer Agnès Buzyn dimanche matin, lors d'une visite de l'hôpital pour enfants Necker, à Paris.

La ministre s'est exprimée sur l'affluence de ces dernières semaines dans les urgences, en raison des fortes chaleurs qui s'abattent sur le pays. La canicule est responsable de "4% des passages aux urgences de ces derniers jours", a assuré la membre du gouvernement face à la presse.



"Je pense que les messages de prévention ont été assimilés et que les Français commencent à s'adapter à la canicule", a poursuivi la ministre, qui précise que seuls "18 des 650 services d'urgence restent en tension" en France.



Ces derniers jours, plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer les conditions de travail des personnels hospitaliers et la "saturation" des services d'urgence, débordés par l'arrivée de patients. "Nous allons saturer très très vite la filière de l'aval, c'est-à-dire, de l'hospitalisation. Ça veut dire que les gens vont attendre aux urgences", a notamment dénoncé le médecin Patrick Pelloux, président de l'Association des médecins urgentistes de France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.