La canicule arrive, le record absolu de chaleur à Paris pourrait être battu

La canicule arrive, le record absolu de chaleur à Paris pourrait être battu
Le record de chaleur à Paris remonte à 1947, où le thermomètre avait atteint 40,4°C

Orange avec AFP-Services, publié le dimanche 21 juillet 2019 à 11h35

Moins d'un mois après une première vague de fortes chaleurs, un deuxième épisode caniculaire est prévu sur l'hexagone à partir de lundi 22 juillet. Les températures s'annoncent particulièrement étouffantes sur la moitié nord, où plusieurs records de chaleur pourraient tomber.

Plus courte, mais plus intense dans le nord. Voilà comment s'annonce la canicule qui va s'abattre sur la France à partir de lundi. Dans un bulletin préventif publié dimanche 21 juillet, Météo-France indique que les températures vont monter progressivement à partir de dimanche et deviendront très élevées en début de semaine prochaine avec des températures maximales dépassant les 36 degrés sur une grande partie du pays entre lundi et jeudi. La barre des 40 degrés pourrait être dépassée "du Sud-Ouest au Centre et du Sud-Est à l'intérieur du Languedoc et de la Provence", précise l'institut météorologique.

Si les plus fortes chaleurs de l'épisode de juin ont concerné le pourtour méditerranéen, celui-ci devrait être moins affecté cette fois, à l'inverse de la région parisienne où les prévisions laissent présager de pics historiques de température.A Paris, le thermomètre pourrait atteindre 40 voire 41 degrés sur la journée de jeudi 25 juillet, menaçant le record absolu de chaleur pour la capitale (40,4°C) enregistré en 1947.



Une baisse des températures pourrait s'amorcer dès jeudi sur l'extrême ouest du pays, mais devra être confirmée les prochains jours. L'épisode caniculaire sera plus durable sur la moitié est", ajoute Météo-France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.