La bande de « la faute à l'Europe ? », réunie exceptionnellement à Strasbourg, à l'occasion de la visite d'Emmanuel Macron, a reçu Antonio Tajani, président du Parlement européen.

La bande de « la faute à l'Europe ? », réunie exceptionnellement à Strasbourg, à l'occasion de la visite d'Emmanuel Macron, a reçu Antonio Tajani, président du Parlement européen.©FRANCEINFO

franceinfo, publié le vendredi 27 avril 2018 à 12h28

Au sommaire :

2 Europes irréconciliables, Macron dénonce les démocraties autoritaires

Dans son discours face au Parlement européen, Emmanuel Macron a clairement dénoncé l'Europe illibérale représentée par le premier ministre hongrois, Viktor Orban. Une réelle opposition émerge entre ces deux visions diamétralement opposées de l'Europe.

A Strasbourg, Emmanuel Macron défend le miracle européen

Emmanuel Macron a été sans ambiguité, l'Europe n'a pas à s'excuser pour son modèle démocratique...

Immigration en Europe, Emmanuel Macron défend son projet

Sur la question migratoire, Emmanuel Macron ne lâche rien, en dépit des divergences avec de nombreux Etats Membres. Il souhaite créer un fonds pour soutenir l'accueil des réfugiés.

> Inser Bloc 3

Affaire Selmayr, un coup de force

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.