L'hommage à Charlie Hebdo en direct

L'hommage à Charlie Hebdo en direct©capture video BFMTV
A lire aussi

source BFMTV, publié le dimanche 07 janvier 2018 à 11h00

Trois ans après les faits, Emmanuel Macron s'est rendu ce dimanche sur les lieux des attentats de janvier 2015 qui ont coûté la vie à 17 personnes. Le chef de l'État était présent devant les anciens locaux parisiens du journal satirique Charlie Hebdo, attaqué le 7 janvier 2015.

Il y a déposé une gerbe de fleurs.



Il se rendra ensuite sur le boulevard Richard Lenoir où Ahmed Merabet, policier âgé de 41 ans, avait été tué peu après l'attaque de Charlie Hebdo. Le locataire de l'Élysée conclura enfin les commémorations vers 12h à la Porte de Vincennes, devant l'Hyper Cacher dans lequel s'était introduit Amédy Coulibaly le 8 janvier 2015. En revanche, aucune prise de parole du président n'est attendue.

Brigitte Macron et quatre ministres également présents

Selon RTL, Brigitte Macron accompagnera son époux devant l'ancien siège de Charlie Hebdo. Quatre ministres seront également présents: Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur, Nicole Belloubet, ministre de la Justice, Françoise Nyssen, ministre de la Culture et Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement.

Le 7 janvier 2015, Chérif et Saïd Kouachi ont tué 12 personnes dans les locaux de l'hebdomadaire satirique, Charlie Hebdo. Après deux jours de cavale, ils ont été tués par les forces de l'ordre dans une imprimerie où ils s'étaient retranchés à Dammartin-en-Goële. Le 8 janvier, un de leur complice, Amedy Coulibaly tuait une policière municipale à Montrouge, dans les Hauts-de-Seine, avant d'abattre quatre autres personnes le lendemain dans l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes. Selon le JDD, l'enquête progresse et "les juges espèrent achever leurs investigations au printemps 2018".
 
87 commentaires - L'hommage à Charlie Hebdo en direct
  • aujourd'hui hommage et demain extradiction d'une djihadiste française de Syrie

  • La liberté d'exprimer, oui mais quoi ? ...

  • D'avril à octobre, chaque fois que je passe devant la tombe de Jean CABUT dit CABU ( 1938 - 2015 ) dessinateur de presse, je ne manque pas d'arroser les fleurs.

    CABU assassiné par la pègre se réclamant d'un fanatisme.

    Au-delà de nos différences, " je suis CABU " comme on dit à Châlons en Champagne, ville de Pierre DAC.

    Avize.

  • il faut faire de la pub car les caisses sont encore vides .

  • avatar
    gerard-paris  (privé) -

    Commémorations !!! Regardez et lisez bien les plaques de "souvenirs". Les plaques ne mentionnent pas, par qui les personnes décédées ont été assassinées.
    Sur les plaques des personnes tuées lors des dernières guerres les assassins sont nommés eux !! Etat, gouvernements & politiciens complices.

    gerard-paris,graver le nom d'un assassin à l'or fin sur la plaque de sa victime,vous ne trouvez pas que ça serait comme si on le félicitait?? par contre,graver le nom de la victime en lui donnant le statut de victime d'un monstre sans nommer ce monstre,ça oui,ça serait normal..

    avatar
    gerard-paris  (privé) -

    Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit ! Sur les plaques des dernières guerres il y a marqué " tués ou assassinés par la gestapo " pas par Gunter ou Karl ou Adolphe. Là sur les plaques des attentats, qui les a assassinés ? C'est bien au nom d'une ( ce que certain veulent appeler religion) Mais surtout "pas d'amalgame" gardons nos œillères, c'est tellement facile de ne pas voir, entendre ou dire quand on ne veut pas voir, entendre ou dire.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]