L'ex-boxeur Christophe Dettinger dépose plainte contre Emmanuel Macron pour "injure raciale"

L'ex-boxeur Christophe Dettinger dépose plainte contre Emmanuel Macron pour "injure raciale"©Capture d'écran LCI

6Medias, publié le vendredi 08 février 2019 à 20h14

L'avocat de l'ancien champion de boxe explique au Figaro que son client a été "choqué" par des propos tenus face à des journalistes par Emmanuel Macron.

"Il n'a pas les mots d'un gitan". Ces phrase prononcée par Emmanuel Macron le 13 février dernier devant des journalistes a semble-t-il heurté celui qu'elle visait, à savoir l'ancien boxeur et "gilet jaune" Christophe Dettinger.

Ce dernier, en détention provisoire en attendant son procès prévu le mercredi 13 février pour avoir frappé des policiers, a même demandé à ses avocats d'agir en conséquence. Ainsi, Christophe Dettinger va déposer une plainte contre le chef de l'État pour injure raciale, a indiqué au Figaro Me Hugues Vigier.


"Il n'a pas les mots d'un gitan"

"Pour lui, ça a été d'une violence inouïe", a assuré l'avocat qui affirme que son client a été choqué. Les propos d'Emmanuel Macron, rapportés par Le Point, commentaient alors la vidéo postée par Christophe Dettinger sur les réseaux sociaux avant de se rendre à la police. "Le type, il n'a pas les mots d'un gitan. Il n'a pas les mots d'un boxeur gitan", avait déclaré à des journalistes le chef de l'État. L'avocat de celui dont le surnom en tant que boxeur était "le gitan de Massy", estime qu'il "s'agit d'une injure visant un groupe ou une ethnie", relaie le quotidien.

Dans une vidéo d'excuses, Christophe Dettinger avait exprimé des regrets. "Je regrette mes actes. Je ne suis pas fier de moi", avait-il confié. Un discours qu'Emmanuel Macron jugeait résultant d'une préparation en amont. "Le boxeur, la vidéo qu'il fait avant de se rendre, il a été briefé par un avocat d'extrême gauche. Ça se voit", avait exprimé le président de la République face aux journalistes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.