L'énorme coup de gueule de Gérard Lanvin sur une époque "déconcertante", "affligeante" et "minable"

L'énorme coup de gueule de Gérard Lanvin sur une époque "déconcertante", "affligeante" et "minable"©Panoramic

publié le lundi 19 avril 2021 à 17h35

Interviewé dans l'émission "Sept à Huit" sur TF1, dimanche 18 avril, Gérard Lanvin a véhément dénoncé une époque devenue "affligeante" et "pourrie par la technologie", dans un pays où "rien ne fonctionne". 

Ce n'est un secret pour personne. Gérard Lanvin n'a pas sa langue dans sa poche.

Celui qui va sortir un premier album intitulé "Ici-Bas" avec son fils, Manu, fin mai, était l'invité de l'émission de TF1, "Sept à Huit", dimanche 18 avril. Connu pour son tempérament vif et son franc-parler, l'acteur a de nouveau usé de phrases qui ne manqueront pas de faire parler. "C'est très difficile aujourd'hui d'imaginer un monde heureux dans les années à venir", a-t-il déploré. Pour Gérard Lanvin, la crise sanitaire a exacerbé un certain nombre de dysfonctionnements dans la société. "L'époque est déconcertante. Elle est affligeante. La technologie a pourri le monde, pour moi. L'époque est devenue minable, où les sans-couilles parlent derrière leurs écrans. C'est de la dénonciation, de la délation, c'est une époque minable", a poursuivi l'acteur âgé de 70 ans. 



"Il n'y a rien qui fonctionne, c'est une honte"

Gérard Lanvin s'est également décrit comme "un citoyen angoissé". "Angoissé de ce monde qui arrive, angoissé pour ma petite-fille, pour mes enfants qui sont déjà des hommes, qui ont 45 et 33 piges déjà". Il a également critiqué le manque de moyens de certains secteurs qu'il juge essentiels. "Aujourd'hui, on s'aperçoit que rien ne fonctionne : les hôpitaux, les flics, les pompiers... Il manque de tout. Tous les mecs sont dans des difficultés notoires alors qu'ils ont des exercices à faire pour nous tous. Pour moi, les flics sont des gens importants et essentiels. Les pompiers n'ont pas de matériel. Dans les hôpitaux, ça fait 30 ans que j'entends les infirmières se plaindre. Ce n'est pas d'aujourd'hui. On leur a supprimé." Avant d'aller encore plus loin dans sa critique acerbe du système. "Où va tout l'argent qu'on nous demande de donner ? Tous ces impôts qu'on paie, tout merde. On s'en aperçoit aujourd'hui avec ce problème de Covid, tout a été révélé. Il n'y a rien qui fonctionne, c'est une honte", a conclu le natif de Boulogne-Billancourt.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.