L'Élysée refuse d'ouvrir ses portes à des enfants de Seine-Saint-Denis

L'Élysée refuse d'ouvrir ses portes à des enfants de Seine-Saint-Denis
Le palais présidentiel de l'Élysée (photo d'illustration).
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 25 mai 2018 à 08h51

Tous les ans, depuis 2014, les élus du conseil municipal des enfants de Pantin visitaient le Palais présidentiel.

C'était une tradition récente mais à laquelle tenaient beaucoup les élus du conseil municipal de Pantin, en Seine-Saint-Denis, qui avaient droit à une visite privilégiée du palais de l'Elysée.

Depuis 2014, François Hollande ouvrait les portes du palais présidentiel à ces jeunes élus "âgés de 9 à 11 ans" pendant une demi-journée.

Mais avec l'arrivée d'Emmanuel Macron à l'Elysée, ce privilège est désormais terminé.

Leur demande a en effet été refusée, rapporte Le Parisien, qui qualifie la réponse de l'Élysée de "glaciale".



"Le palais de l'Élysée n'appartient pas au président de la République"

L'Élysée n'est ouvert "qu'en de très rares circonstances, telles que les Journées du patrimoine", a expliqué la présidence, faisant valoir qu'il s'agit de la "résidence officielle du chef de l'Etat".

"Cela fait partie de leur parcours citoyen. Ils visitent aussi l'Assemblée Nationale, le Sénat et la mairie", précise Quentin Liberpré, membre du pôle démocratie locale de la ville, qui raconte que "les enfants sont très déçus".



"Si du monde se balade, peu importe où, cela empêche le président de la République et la Première dame de circuler librement dans le palais", justifie encore la communication de l'Élysée.

Le maire PS de Pantin, Bertrand Kern, estime que le palais présidentiel devrait être ouvert "à tous". "Le palais de l'Élysée n'appartient pas au président de la République mais à tous les Français". "Cela donne l'image d'un monarque républicain intouchable", dénonce-t-il encore.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.