L'avocat d'Alexandre Benalla abandonne sa défense

L'avocat d'Alexandre Benalla abandonne sa défense
Maître Laurent-Franck Lienard devant le Palais de justice de Paris, le 21 juillet 2012 (archive)

, publié le jeudi 27 septembre 2018 à 08h50

C'est sur Facebook que maître Laurent-Franck Lienard a annoncé, mercredi 26 septembre, qu'il ne représenterait plus Alexandre Benalla face à la justice. "Je lui souhaite beaucoup de courage pour affronter la suite", a-t-il glissé dans son message.

Il jette l'éponge.

Laurent-Franck Lienard, avocat au barreau de Paris, ne souhaite plus avoir Alexandre Benalla comme client. L'homme a indiqué mercredi soir qu'il ne représenterait plus l'ex-collaborateur de l'Élysée "pour les faits du 1er mai". L'annonce a été faite via Facebook dans un très court message. "En accord avec Monsieur Benalla j'ai décidé de quitter sa défense pour les faits du 1er mai. Je lui souhaite beaucoup de courage pour affronter la suite", a indiqué l'avocat.



Cette décision intervient deux jours seulement avant une audition cruciale pour Alexandre Benalla, qui doit être entendu pour la première fois vendredi par les juges d'instruction qui enquêtent sur les images, tournées le 1er mai, montrant l'ex-collaborateur d'Emmanuel Macron frapper des manifestants. Dans cette affaire, Alexandre Benalla a été et ingérence dans l'action de la police.



L'ancien chef de cabinet adjoint du président est également visé par une deuxième procédure judiciaire. Mardi 25 septembre, le parquet de Poitiers a ouvert une enquête après la diffusion d'une photo montrant Alexandre Benalla, une arme à la main, durant la campagne présidentielle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.