L'assaillant du Thalys s'est confié au juge d'instruction

L'assaillant du Thalys s'est confié au juge d'instruction
thalys
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 09 mai 2018 à 12h00

France Inter révèle mercredi 9 mai les confessions d'Ayoub El Khazzani, arrêté après l'attaque du Thalys, en août 2015.

L'échange s'est déroulé en novembre 2017 mais n'a été révélé par France Inter que ce mercredi 9 mai.

Ayoub El Khazzani, l'assaillant présumé du Thalys, s'est confié au juge d'instruction.

Il a affirmé lors de cet entretien n'avoir "pas pu tuer" : "J'avais deux armes avec moi (...) mais à la dernière minute, je n'ai pas pu." Ayoub El Khazzani a également raconté avoir refusé de porter une ceinture d'explosifs : "J'étais contre le fait de massacrer des gens", même s'il confesse avoir "regretté", "après avoir vu tout ce qui se passe en Syrie".



"Je l'ai vu de face"

L'homme de 28 ans est revenu sur la genèse de ce projet terroriste, et sa rencontre avec Abdelhamid Abaaoud. Le coordinateur des attentats de Paris lui avait transmis les ordres de l'Etat islamique : "Acheter un billet pour le train de 17 heures, monter dans la rame 12" et "attaquer des Américains". Impossible pour Ayoub El Khazzani : "Je me suis dirigé vers les Américains". À un moment, un Américain, un grand, m'a fixé, il était loin de moi. Je l'ai vu de face et je n'ai pas pu le tuer".

Cette attaque avait eu lieu le 21 août 2015 à bord d'un train parti de la gare de Bruxelles (Belgique). Deux passagers avaient été blessés avant que l'assaillant ne soit neutralisé par des militaires américains en vacances.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU