L'armée à la recherche d'un missile égaré dans les Landes ou en Gironde

L'armée à la recherche d'un missile égaré dans les Landes ou en Gironde©Panoramic (photo d'illustration)

publié le vendredi 24 septembre 2021 à 17h45

Selon les informations de Sud Ouest, un missile inerte s'est décroché d'un avion militaire lors d'un exercice. Les recherches sont en cours dans les Landes mais aussi en Gironde pour tenter de le retrouver.

Un accident peu commun a eu lieu dans les Landes, ou peut-être en Gironde. Le mystère entoure un exercice militaire, rapporte Sud Ouest. Lors de celui-ci, "70 bombes ont été et seront tirées sur le champ de tir de Captieux", annonçait le compte Twitter de l'Armée de l'Air et de l'Espace le 22 septembre. Une opération qui a été perturbée par un souci inattendu.


Le lendemain de ce message, aux alentours de 15 heures, l'armée constate qu'un "emport d'exercice", un missile non explosif, s'est décroché et nul ne sait quand cela a eu lieu. Alors qu'il devait, à l'origine, être transporté par un Mirage 2000 parti de la commune de Cazaux, il n'a toujours pas été retrouvé.

Un missile de 40 kilos

Selon les informations de Sud Ouest, l'armée a adressé un mail aux mairies de communes des Landes et de Gironde afin de les alerter. Elle explique que le missile ressemble à un "cylindre de couleur bleue", d'une longueur de 1,90 mètres, 10 centimètres de diamètre et pesant 40 kilos.

Si les militaires appellent à la vigilance, certains élus ne semblent pas enclins à lancer de vastes opérations de recherches, à l'image de Serge Sort, maire de Luxey, commune de 16 000 hectares dans les Landes. "C'est comme chercher une aiguille dans la forêt landaise. Un chasseur le retrouvera sans doute", déclare-t-il.

Sud Ouest indique la gendarmerie de l'Air a ouvert une enquête. Dans son mail adressé aux communes, l'armée insiste : si quelqu'un retrouve l'engin en question, il lui est demandé de "ne rien toucher et de contacter la gendarmerie la plus proche".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.