L'allocation de rentrée scolaire versée à plus de 2,8 millions de familles

L'allocation de rentrée scolaire versée à plus de 2,8 millions de familles

L'allocation de rentrée scolaire est comprise entre 364,09 et 397,49 euros selon l'âge des enfants.

Orange avec AFP, publié le jeudi 17 août 2017 à 08h58

L'allocation de rentrée scolaire (ARS) est versée à partir de ce jeudi 17 août à plus de 2,8 millions de familles modestes.

Comme annoncé sous le précédent gouvernement, l'allocation de rentrée scolaire (ARS) s'élève à 364,09 euros pour les enfants de 6 à 10 ans, 384,17 euros pour les enfants de 11 à 14 ans, 397,49 euros pour les enfants de 15 à 18 ans. Des montants "complètement déconnectés des réalité des coûts", a dénoncé mercredi sur France Info Catherine Conat de la Confédération syndicale des familles.



UN COÛT EN BAISSE POUR LE PRIMAIRE, EN HAUSSE POUR LE LYCÉE

L'association de consommateurs a chiffré le prix de la rentrée scolaire à partir d'un questionnaire envoyé à plus de 200 familles. La tendance globale est relativement stable mais des variations de prix importantes sont à noter selon les classes : en moyenne, la rentrée scolaire devrait coûter 150 euros pour un enfant qui entre en CP, 200 euros pour le CM1, 350 euros pour un collégien. Des chiffres en légère baisse comparés à 2016.

En revanche, le coût est en hausse au lycée : il s'élève à 400 pour un élève de seconde, à 600 en première techno STI et à 700 euros en filière industrielle. "L'écart entre l'élémentaire et le lycée est de 33 euros et cet écart là on ne le retrouve pas sur le budget des familles", a estimé Catherien Conat. "On demande une modulation de l'ARS qui prenne en compte les dépenses réelles liées au coût de la scolarité".


Seuls les parents dont les revenus sont inférieurs à 24.404 euros pour un enfant à charge, 30.036 euros pour deux enfants à charge, 35.668 euros pour trois enfants à charge et dont les enfants de 6 à 18 ans peuvent prétendre à l'ARS. Les parents d'enfants de 6 à 15 ans n'ont aucune démarche à accomplir, les Caisses d'allocations familiales (CAF) versant automatiquement l'ARS aux familles déjà allocataires qui remplissent les conditions. Pour les enfants entrant en CP cette année, mais qui n'auront six ans qu'en 2018, la famille récupérera le certificat de scolarité auprès de l'école et l'enverra à la CAF.

Quant aux parents d'adolescents de 16 à 18 ans, ils n'auront plus l'obligation de fournir un justificatif de scolarité : il leur suffit de confirmer en ligne sur le site www.caf.fr que leur enfant est toujours scolarisé, étudiant ou apprenti pour la rentrée 2017. À la Réunion et à Mayotte, le versement de l'ARS aura lieu dès jeudi.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
81 commentaires - L'allocation de rentrée scolaire versée à plus de 2,8 millions de familles
  • Eh bien oui en France on rase gratis! Les hyper et les magasins multi-médias disent merci à l'Etat.

  • juste un peu en retard on est en octobre et la prime de rentree scolaire est versee fin aout au plus tard.........................

  • Une multiplication simple. 2,8 millions de familles, si l'on retient 1 enfant par famille à 300 euros, cela fait 840 millions. Peut-on se permettre une telle dépense ? A comparer avec les coupes budgétaires pour clore 2017.

    Tout à fait d'accord, c'est une énorme dépense que notre pays n'a pas les moyens d'assumer!

    plutôt que de donner de l'argent faisons l'enseignement et les fournitures gratuit qui nous coûterait bien moins

  • ca va être la valse de la hi fi et des écrans lcd

  • allez hop ! un petit tour dans le rayon TV !