L'alcool, risque méconnu pour le cancer du sein

L'alcool, risque méconnu pour le cancer du sein©SEAN MOLIN / FLICKR / GETTY IMAGES

franceinfo, publié le mercredi 28 mars 2018 à 11h34

L'alcool, même consommé en faible quantité, augmente les cas de cancer et, ce que beaucoup ignorent encore, favorise le cancer du sein, a souligné mardi 27 mars l'Institut national du cancer (INCa). L'alcool est le second facteur de risque évitable de cancers après le tabac, rappelle l'INCa.

En 2015, près de 28 000 nouveaux cas de cancers en France lui étaient attribuables, soit 8% des nouveaux cas toutes localisations confondues, d'après une étude parue dans la revue Addiction en août. L'alcool est à l'origine de 8 081 nouveaux cas de cancers du sein par an, plus que tous les autres cancers : colorectal (6 654 cas), de la cavité buccale et du pharynx (5 675 cas), du foie (4 355 cas), de l'oesophage (1 807 cas) et du larynx (1 284 cas).

Une consommation toujours élevée…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - L'alcool, risque méconnu pour le cancer du sein
  • et les pilules et les traitements ménaupose, et les aérosols divers anti transpirant - et les sous vêtements venant de tataouin ...........et les controles incessants pour tout et pour rien avec expositions aux rayons - et les médicaments pour tout et pour rien !

  • Et la "mal bouffe" bizarre on n'en parle pas, il est vrai qu'il est plus facile de taxer alcools et cigarettes que l'énorme industrie de l'alimentation.

  • Le risque principal pour le cancer du sein ,c'est l'abus de la pilule donc des hormones sexuelles féminines .
    Quand une femme a un cancer du sein,on demande à la femme de ne plus prendre d'hormones car elles activent le cancer .