L'Académie de médecine préconise une vaccination obligatoire des soignants contre le Covid-19

L'Académie de médecine préconise une vaccination obligatoire des soignants contre le Covid-19
(illustration)

publié le mardi 09 mars 2021 à 13h20

"L'hésitation vaccinale est éthiquement inacceptable chez les soignants", souligne l'Académie.

L'Académie de médecine a tranché : elle s'est prononcé mardi 9 mars pour une vaccination obligatoire des personnels soignants. La mesure, envisagée par le gouvernement, doit notamment permettre de lutter contre l'infection des patients dans les établissements de santé.

Dans la situation épidémiologique actuelle, "la vaccination de masse représente le principal levier d'action contre la Covid-19", note-t-elle dans un communiqué.

Dans ce contexte, "la vaccination systématique des professionnels de la santé, devenue prioritaire, ne saurait être considérée comme facultative".

"La population des soignants est à l'origine de 34% des cas groupés d'infections nosocomiales (contractées dans un établissement de santé) à SARS-CoV-2", le virus responsable du Covid-19, relève l'Académie en citant un chiffre de Santé publique France.



Pourtant, les taux de couverture vaccinale contre le Covid-19 chez les médecins, les infirmières, les aides-soignants et les professionnels exerçant en Ehpad (Etablissement d'hébergement pour les personnes âgées dépendantes) "restent notoirement insuffisants, comparables à ceux relevés contre la grippe". Considérant que "l'hésitation vaccinale est éthiquement inacceptable chez les soignants", l'Académie "recommande de rendre obligatoire la vaccination contre la Covid-19 pour tous les professionnels de santé exerçant dans le secteur public ou libéral, dans les établissements de santé et dans les Ehpad, ainsi que pour les auxiliaires de vie pour personnes âgées."

Vendredi, l'association Le Lien, spécialiste des infections nosocomiales, avait également demandé que la vaccination des personnels soignants soit obligatoire. "Aujourd'hui, le refus vaccinal Covid-19 par des professionnels du soin relève d'un manquement à l'éthique et à leur obligation déontologique, qui est de ne pas exposer autrui à un risque qui peut être évité", notait-elle dans un communiqué. "La vaccination des personnels soignants contre la Covid-19 doit être rendue obligatoire", réclamait cette association de défense des patients qui juge "inacceptable" la couverture vaccinale insuffisante des soignants. 


Avant le lancement de la vaccination, le risque nosocomial était difficilement évitable, mais plus maintenant, souligne-t-elle. "En 2020, ce serait plus de 130.000 personnes, malades soignants et visiteurs qui auraient contracté en France la Covid 19 dans un établissement de santé", estimait Le Lien, en extrapolant des données de Santé publique France (SpF). L'agence sanitaire a en effet recensé 44.401 cas de Covid nosocomiaux entre janvier 2020 et le 14 février 2021, dont 26.839 étaient des patients et 17.552 des professionnels de santé, dans environ 1.000 établissements de santé.

Sachant que la France compte plus de 3.000 établissements de santé, Le Lien table sur au moins trois fois plus de cas que le chiffre recensé par l'agence sanitaire, en prenant en compte les sous-signalements.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.