Kits de dépistage : la répression des fraudes met en garde contre les arnaques

Kits de dépistage : la répression des fraudes met en garde contre les arnaques
Le dépistage du coronavirus "en drive-in" à Maxéville, en Meurthe-et-Moselle, le 24 mars 2020.

, publié le mercredi 25 mars 2020 à 14h00

Depuis quelques jours, les arnaques aux faux tests de dépistages de coronavirus se multiplient. "Les seuls tests pour vérifier si on a le coronavirus ou pas sont faits par les hôpitaux et non par des kits envoyés par La Poste", précise la répression des fraudes mercredi sur RTL.

En France, et dans le reste de l'Europe, l'épidémie de coronavirus ne cesse de progresser.

Certains n'hésitent pas à jouer sur la peur des Français et proposent toutes sortes de remèdes miracles pour se soigner ou éviter de tomber malade. "Depuis l'apparition des premiers cas de Coronavirus, les arnaques de la part de sociétés et d'individus malveillants se multiplient", déplore mercredi 25 mars sur son site la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), appelant à la vigilance.




"Il n'existe pas à ce jour de vaccin, d'aliments, de purificateurs d'air, de lampes, de compléments alimentaires ni d'huiles essentielles... qui protègent ni ne permettent de guérir du coronavirus", précise sur son site la DGCCRF. L'objectif de ces pseudos sites marchands : récupérer les coordonnées bancaires.

Ces derniers jours, des sites internet imitant les logos d'Etat et distribuant de faux kits de dépistage de coronavirus ont par ailleurs été repérés. "Les seuls tests pour vérifier si on a le coronavirus ou pas sont faits par les hôpitaux et non par des kits envoyés par la poste. Quand une entreprise utilise comme argument marketing le coronavirus, il faut être particulièrement vigilant. C'est vraisemblablement une arnaque", met en garde mercredi sur RTL Loïc Tanguy, porte-parole de la répression des fraudes.

Certains sites proposent également de remplir des attestations de déplacement à la place des internautes pour récupérer les données personnelles. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.