"Kadhafi avait un budget spécial pour les personnes qu'il souhaitait soutenir" : l'ex-directeur de cabinet du chef d'Etat libyen se confie à "Cash Investigation"

"Kadhafi avait un budget spécial pour les personnes qu'il souhaitait soutenir" : l'ex-directeur de cabinet du chef d'Etat libyen se confie à "Cash Investigation"©CAPTURE ECRAN / CASH INVESTIGATION / FRANCE 2

franceinfo, publié le mercredi 23 mai 2018 à 01h20

Après des années de silence, Béchir Saleh, l'homme qui murmurait à l'oreille du colonel Kadhafi, accepte de recevoir le magazine "Cash Investigation" (Facebook, Twitter, #cashinvestigati). Visé par un mandat d'arrêt international, l'ancien directeur de cabinet du chef de l'Etat libyen vit en exil à Johannesbourg, en Afrique du Sud. Il affirme ne rien savoir dans l'affaire Sarkozy-Kadhafi, c'est-à-dire le financement présumé de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 : "Je n'ai aucune trace, aucune information comme quoi ils ont donné de l'argent. J'étais très proche [de Kadhafi], mais je ne connais pas tout."

Béchir Saleh n'aurait donc joué, selon lui, aucun rôle dans cette histoire : "Je n'ai jamais donné d'argent pour les élections. Non, non, non... Pas moi, pas moi."

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.