Jugés "impropres à la consommation", des petits pots pour bébé rappelés

Jugés "impropres à la consommation", des petits pots pour bébé rappelés©Panoramic. Image d'illustration

6Medias, publié le lundi 23 octobre 2017 à 19h40

Par mesure de précaution, l'entreprise Blédina a fait savoir, via son site Internet, qu'elle rappelait une série de petits pots destinés aux enfants. La raison ? "Un problème rencontré en fin de production de ce lot qui rend les produits concernés potentiellement impropres à la consommation".



Le lot incriminé concerne "les pots fruits 4x130 g pommes-mangues dès 6 mois", portant une date de durabilité minimale au 19 février 2019. Une indication qui se trouve sur le côté de la capsule du pot.

Selon L'Express, l'anomalie a été détectée lors d'une procédure de nettoyage des pots. "Un rinçage a été mal effectué. Nous supposons donc qu'une partie de la production est entrée en contact avec le produit de nettoyage", a déclaré un porte-parole de Blédina dans les colonnes de l'hebdomadaire.

L'entreprise alimentaire, qui appartient au groupe Danone, a précisé à France Bleu que ces produits ne présentaient pas de risque sanitaire pour les enfants en cas de consommation. "C'est un rappel que nous avons fait parce que nous estimons que ce lot n'est pas conforme à nos procédures de qualité", a expliqué un porte-parole à la radio.

Blédina invite ses clients qui seraient en possession d'un lot portant les références mentionnées plus haut à contacter le numéro vert suivant : 0.800.003.798 pour connaître les modalités de remboursement ou pour toutes autres questions concernant les pots mis en cause.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
21 commentaires - Jugés "impropres à la consommation", des petits pots pour bébé rappelés
  • une pomme ou une poire (ou les 2 mélangées), cuite avec du sucre de canne (peu) est beaucoup plus sain, mais, voilà, ça prend du temps..

    avatar
    Dame-Hermeline  (privé) -

    Le pire, c'est que ça ne prend pas tant de temps que ça mais on est à l'ère du tout, tout de suite et tout fait... Peler quatre pommes devient une tâche insurmontable. Quel dommage, c'est si bon quand c'est fait maison.

  • Je pense que les produits Blédina sont souvent beaucoup plus sains que ceux cuisinés dans certaines cuisines familiales!

  • Il faut bien habituer nos chères têtes blondes à la malbouffe dès le berceau, sinon comment l'industrie agroalimentaire va-t-elle survivre, surtout pour les actionnaires.

  • Cela a toujours été révélé après qu'ils aient été mis sur une mise à l'étalage, où certains ont dû avoir les effets néfastes pour qu'ils soient rappelés....

    Combien de cas ! Ils sont nombreux et quand ils nous parviennent, parfois ont fait de gros dégâts....

    Sur les viandes contaminées, les trouvailles sur des conserves en tous genres.... Où j'ai trouvé moi même du verre dans des légumes où l'hiver, il m'arrive d'ouvrir des boîtes de haricots verts ou autres.... Quand, la saison du frais est terminée...

    Des lots rappelés, nous avons toujours connaissance après que des faits d'intoxication alimentaire se soient produits sur des personnes ayant consommé ces lots contaminés..

    Donc, il faudrait en amont, éviter et avoir plus de règles drastiques de ce qui est mis en conditionnement sur les aliments qui peuvent être contaminés de maintes bactéries sur du frais et sur du non frais...

    Il faut des règles drastiques et surveiller toute la production, jusqu'à ce qu'elle sorte sur le conditionnement, à ne rien négliger...

    Car, ensuite, c'est difficile de reprendre la confiance des consommateurs..

    Où il y a eu de graves incidents entraînant parfois des décès.... Et des personnes lourdement handicapées....

    Certaines bactéries sont très nocives à un organisme et entraînent de lourdes complications imposant une hospitalisation....

    Viandes, poissons, fromages, enfin.... Même des petits pots pour des bébés peuvent entraîner des complications à ceux qui les consomment s'ils ne sont pas suivis de règles strictes, du début, jusqu'au conditionnement, à s'assurer que tout est conforme et rendu propre à la consommation...

    LOL
    N'importe quoi
    Délire complet.

  • Mais mais mais