Johnny Hallyday inhumé à Saint-Barth : des fans se sentent "trahis"

Johnny Hallyday inhumé à Saint-Barth : des fans se sentent "trahis"
Des fans de Johnny Hallyday devant sa maison de Marnes-la-Coquette, le 7 décembre 2017.

Orange avec AFP, publié le samedi 09 décembre 2017 à 08h00

Saint Barthélemy, "ça fait très loin pour lui rendre hommage". Alors que la France s'apprête à rendre hommage à sa plus grande star populaire, la décision d'inhumer Johnny Hallyday sur l'île de Saint-Barthélemy a provoqué la colère ou la tristesse de nombreux fans, rapporte Le Parisien vendredi 8 décembre.

"Je me voyais déjà aller fleurir sa tombe au Père-Lachaise", confie au Parisien Jules.

Je me sens trahi. C'est comme si on me l'enlevait une deuxième fois." Pourtant, il s'agit là de la volonté de Johnny Hallyday. Il possédait une maison sur cette île des Caraïbes, située à 6.700 km de la métropole. Il y avait d'ailleurs passé des vacances cet été.


"Ça fait très loin pour lui rendre hommage, déplore Didier, un autre fan. J'ai déjà regardé les billets d'avion. Si je voulais partir la semaine prochaine, ça me coûterait plus de 700 euros le billet." Vendredi, les fans mécontents ont trouvé un porte-parole en la personne de Michel Polnareff. "Avant qu'on ne me pose la question, j'aimerais y répondre. Je trouve étrange qu'on soustraie l'enveloppe de Johnny à son public et qu'on rende impossible à ses fans la possibilité de lui montrer à quel point ils sont attachés à lui. Une fleur, un message, une photo, un trèfle à quatre feuilles...", a écrit le chanteur sur Facebook. "Il fait partie du monde de St-Barth dans un univers de vacances ensoleillées mais son patrimoine réel est celui de la France, et je trouve impensable qu'on empêche tous ceux qui se trouveraient, tout comme moi, inconsolables de cette immense perte et de son courage, dans l'incapacité de lui montrer leur reconnaissance par une impossibilité de la lui démontrer", a-t-il encore écrit.

Pour autant, certains fans attristés comprennent la décision du clan Johnny. "Sur le moment, j'en voulais presque à Laeticia, ce qui est totalement absurde, explique Chloé, citée par Le Parisien. Mais si c'était son dernier vœu, alors ainsi soit-il. J'ai toujours respecté ce qu'il disait ou faisait, car il a toujours fait les bons choix."

"Dans le fond, ça n'est peut-être pas plus mal, estime un autre fan, Brice. En métropole, il y aurait eu énormément de monde en permanence. C'était un homme humble et simple, il n'aurait pas voulu de ce spectacle dans les allées d'un cimetière."

La dépouille de Johnny Hallyday quittera dimanche matin la métropole à bord d'un avion en partance de l'aéroport du Bourget, au nord de Paris, pour rallier l'île de Saint-Barthélémy où il sera inhumé lundi. L'appareil qui transportera le cercueil du rockeur, un Boeing 757 d'une capacité de 62 passagers, décollera à 09H00 de l'aéroport d'affaires et ralliera directement Saint-Barthélémy, où le chanteur doit être inhumé lundi en fin de matinée.

La veille, un hommage populaire lui sera rendu à Paris en présence d'une foule d'admirateurs attendus de la France entière. A partir de midi, le cortège funéraire, qui sera suivi par quelque 500 motards et bikers, descendra les Champs-Élysées vers l'église de la Madeleine où aura lieu une cérémonie religieuse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.