"Je savais que c'était forcément lui" : la mère d'Arnaud Beltrame témoigne

"Je savais que c'était forcément lui" : la mère d'Arnaud Beltrame témoigne

Arnaud Beltrame photographié à Avranches en 2013.

Orange avec AFP, publié le samedi 24 mars 2018 à 15h51

La mère d'Arnaud Beltrame s'est confiée à RTL vendredi 23 mars dans la soirée. Son fils se trouvait alors entre la vie et la mort, grièvement blessé par le preneur d'otages.

Arnaud Beltrame est décédé des suites de ses blessures dans la nuit du vendredi 23 au samedi 24 mars.

Lors de la prise d'otages au Super U de Trèbes (Aude), il avait convaincu le terroriste Radouane Lakdim de le laisser se substituer à plusieurs personnes retenues prisonnières. "Je savais que c'était forcément lui", a confié à RTL la mère du lieutenant-colonel de gendarmerie. "Il a toujours été comme ça. C'est quelqu'un qui, depuis qu'il est né, fait tout pour la patrie", a-t-elle ajouté.



"Il me dirait : 'je fais mon travail maman, c'est tout", a-t-elle assuré, ajoutant que dans la famille, personne n'a été surpris par son geste. "C'est sa raison de vivre, défendre la patrie".

Emmanuel Macron a salué le geste héroïque du numéro 3 de la gendarmerie de Carcassonne. Depuis l'annonce de sa mort, les drapeaux sont en berne dans les gendarmeries.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
186 commentaires - "Je savais que c'était forcément lui" : la mère d'Arnaud Beltrame témoigne
  • Sincères condoléances à toute sa famille.
    Un acte héroique qui va plus loin que son métier. Merci et bravo, mais malheureusement à quel prix.

  • ivre de compassion, je lui souhaitais une heureuse convalescence, mais y croire ne suffit pas, hélas, mon voeux est resté lettre morte . l'héroïsme est l'abnégation d'un homme face à un risque mortel connu , il a tenté , mais que faire quand une de ces bombes à retardement vous saute au visage ! un islamiste convaincu d'un coran assassin d'infidèles, lucide pour tirer de sang froid sur un homme portant un gilet pare-balles ... des tirs sur des parties vitales , au dessus et en dessous ! ce terroriste était préparé comme des milliers d'autres "inactifs" partout en France ! pays où il est devenu possible de posséder des armes anonymement alors qu'avant nos frontières étaient mieux gardées ... une erreur gouvernementale, pas de celui-ci mais aussi car il n'a encore rien entrepris depuis le Bataclan ! Cet homme devient l'exemple à suivre pour tous les citoyens mais surtout par les gouvernants et par tous les élus députés ou sénateurs jusqu'au conseiller municipal ... qui trouvent leurs situations d'orgueil personnel !

  • Grand Respect. La PATRIE l'Honore.

  • reconnaissance de la nation lors de ses obsèques . Il est des êtres comme ça qui sont des exemples . pas de mots pour dire ma tristesse et pour se mettre à la place de sa maman

  • Mes sincères condoléances à sa famille et à ses proches.