"Je me sens épuisée, abusée" : le cri d'alarme du personnel médical des maternités

"Je me sens épuisée, abusée" : le cri d'alarme du personnel médical des maternités©AWA SANE / FRANCEINFO

franceinfo, publié le samedi 23 juin 2018 à 11h35

"On a un manque de personnel, d'infirmiers, d'aides-soignantes, de médecins. Les agents sont appelés sur leur repos. Ils sont fatigués, usés." Sandrine Banderier, aide-soignante de 42 ans, ne cache pas sa colère. Dans l'hôpital de Vierzon (Cher) où elle exerce, plusieurs services, dont la maternité, sont menacés de fermeture du fait de suppressions de postes. Un rassemblement a lieu à Paris, samedi 23 juin, pour dénoncer la fermeture de ces maternités de proximité. 

Car cette aide-soignante, représentante de l'intersyndicale de l'hôpital, et ses collègues sont loin d'être les seuls concernés. A travers la France, plusieurs établissements, comme les maternités de Guingamp (Côtes-d'Armor) ou de Bernay (Eure), vont bientôt fermer leurs portes. Bien d'autres

Lire la suite sur Franceinfo

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU