Jawad Bendaoud arrêté pour outrage et rébellion

Jawad Bendaoud arrêté pour outrage et rébellion
Jawad Bendaoud le 25 avril 2018 à sa sortie du tribunal de Bobigny (Saint-Saint-Denis).

, publié le jeudi 05 juillet 2018 à 09h20

Selon les informations d'Europe 1 et de BFMTV, Jawad Bendaoud - connu pour avoir logé certains jihadistes du 13-Novembre - a été placé en garde vue le mercredi 4 juillet pour "outrage", "rébellion" et détention de stupéfiants.

Jawad Bendaoud a été interpellé à Saint-Denis après avoir "insulté des policiers", expliquent les deux médias. Le "logeur de Daech" aurait filmé la scène avec son téléphone portable pour diffuser les images en direct sur les réseaux sociaux.

Il aurait même encouragé les jeunes présents lors de son arrestation à "le libérer". Les policiers ont retrouvé "quelques grammes de cannabis" sur lui.



Cet homme de 31 ans, habitué des tribunaux et des coups d'éclat médiatiques, avait été hospitalisé en psychiatrie en juin dernier après une crise de démence survenue chez ses parents à Saint-Denis. Sa famille aurait appelé la police pour le faire interner.



Son retentissant procès en février à Paris pour avoir logé deux des jihadistes du 13-Novembre et sa relaxe n'ont fait qu'accroître la renommée de celui qui a été détenu 27 mois à l'isolement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.