"J'étais épuisé", témoigne l'homme qui a étouffé sa femme atteinte d'Alzheimer

"J'étais épuisé", témoigne l'homme qui a étouffé sa femme atteinte d'Alzheimer©Capture RTL

Source RTL, publié le vendredi 03 novembre 2017 à 17h57

Hubert Ougier, 81 ans, s'est confié avant de comparaître devant les Assises pour avoir étouffé son épouse, atteinte de la maladie d'Alzheimer.

Il s'appelle Hubert Ougier. C'est un vieil homme de 81 ans qui risque, vendredi 3 novembre, la réclusion criminelle à perpétuité.

Cet octogénaire comparait devant la Cour d'Assises de l'Isère à Grenoble pour avoir tué son épouse, Nicole, 81 ans, en 2015 à Fontaine, dans la banlieue de Grenoble. La raison de ce soudain passage à l'acte, c'est que Nicole souffrait depuis plusieurs années de la maladie d'Alzheimer.



Son mari devait assumer seul cette situation, en assistant sa femme 24h sur 24. Le 29 octobre 2015, il est allé dans la chambre du couple et a étouffé son épouse avec un oreiller. Hubert a ensuite tenté de se suicider.

"Je ne voyais pas d'autre issue", explique-t-il. "Je n'avais plus la force de m'occuper seul de ma femme. J'étais épuisé moralement et physiquement. Et je l'ai étouffée. Ça me fait beaucoup de peine. Je regrette ce que j'ai fait. J'en veux surtout à la maladie de ma femme. J'espère que la justice sera clémente avec moi. Je n'ai pas du tout envie d'aller en prison. Mais si je dois y aller, j'irai", confie Hubert dans un témoignage bouleversant recueilli par RTL.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
221 commentaires - "J'étais épuisé", témoigne l'homme qui a étouffé sa femme atteinte d'Alzheimer
  • sans avoir 81 ans je "m'occupe " de mon mari depuis 6 ans ...totalement, toilettes, repas exc. Le problème ce sont les aides et les centres de répit inexistants ou très chers, compliqués il faudrait prévoir 6 mois à l'avance hors lorsque vous êtes epuisé moralement et physiquement comme cet homme , il devrait exister de l'"hebergement d'urgence" sans mille tracasseries adminsitrative...

  • Je suis satisfaite que la justice a été clémente avec cet homme qui a du beaucoup souffrir lui méme de cette situation et voir sa femme dans cet état devait etre très dur, je pense qu'il a fait un acte de charité pour son épouse.
    Bon courage Monsieur

  • le pauvr homme!! ......à quand l'euthanasie ! ... ça ferait économie à la sécurité sociale pour des gens dont les souffrances sont jugés condamnablement à vie!

  • condamnation clémente oblige pour ce vieil homme qui souffre

  • Il faudrait que les gens qui jugent soient un peu plus réaliste et réalisent le problème de cet homme à son âge, 81 ans. Qu'on lui foute la paix.
    Bien sur, il a tué, mais il faut voir ce qu'il endurait à son âge.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]