"J'ai été insultée, menacée, suivie" : Henda Ayari, première plaignante contre Tariq Ramadan, témoigne

"J'ai été insultée, menacée, suivie" : Henda Ayari, première plaignante contre Tariq Ramadan, témoigne©Source Europe 1

, publié le mardi 10 avril 2018 à 14h25

"Depuis le 20 octobre dernier, jour où j'ai parlé de ce qui s'était passé et après le dépôt de ma plainte, j'ai été harcelée, insultée régulièrement, menacée". Henda Ayari est la première femme à avoir porter plainte contre l'islamologue Tariq Ramadan, pour "des faits criminels de viol, agressions sexuelles, violences volontaires, harcèlement, et intimidation", qui se seraient produits en 2012.

Invitée de la Matinale de Patrick Cohen, mardi, elle raconte l'enfer que lui font vivre les soutiens du prédicateur, sur les réseaux sociaux et dans la rue, depuis qu'elle a libéré sa parole.



"Aujourd'hui, ça continue, et c'est de plus en plus violent. Je suis très inquiète par rapport à ces menaces. Ce ne sont pas que des insultes, ce sont aussi des passages à l'acte", a-t-elle confié sur Europe 1. En effet, Henda Ayari, seule plaignante à témoigner à visage découvert, a été contrainte de modifier complètement son mode de vie pour échapper à ses détracteurs. "Ce n'est pas facile de continuer ma vie comme avant. J'ai été suivie, insultée, on a vandalisé ma voiture... Je suis obligée de porter un chapeau ou une casquette pour ne pas être reconnue", rapporte-t-elle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.