Israël : le maire de Gennevilliers refoulé à la frontière

Israël : le maire de Gennevilliers refoulé à la frontière

Une inscription appelant au boycott d'Israël, le 5 juin 2015 en Cisjordanie (illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 17 avril 2018 à 09h44

L'élu français s'est vu interdire l'entrée sur le sol israélien en raison de son soutien au boycott du pays.

Patrice Leclerc, le maire de Gennevilliers dans les Hauts-de-Seine, n'a pas pu entrer sur le territoire israélien. À la frontière entre la Jordanie et la Cisjordanie, l'élu communiste a été refoulé par les autorités israéliennes en raison de son soutien au mouvement de boycott de l'État hébreu.

"Il a été décidé de ne pas l'autoriser à se rendre en Israël" car "il s'agit de quelqu'un qui soutient le BDS", le mouvement de boycott contre l'État d'Israël, a annoncé le gouvernement dans un communiqué. En mars 2017, le Parlement israélien a adopté une loi interdisant l'entrée sur son sol des partisans du boycott. "Nous ne permettons pas à ceux qui agissent contre Israël d'entrer dans le pays pour s'y livrer à des provocations", a réagi le ministre de l'Intérieur, Arieh Deri. La campagne mondiale BDS cherche à faire pression sur Israël pour mettre notamment à l'occupation des territoires palestiniens, jugée illégale par la communauté internationale.

"Les raisons invoquées" pour justifier ce refus "sont la connaissance de Palestiniens, le soutien aux prisonniers politiques", indique le communqiué. " L'ambassade de France en Israël et le consulat à Jérusalem sont intervenus en (ma) faveur" mais "l'État d'Israël a maintenu son refus et (m)'a expulsé". 

" La France, et particulièrement le président Macron, doivent refuser cette humiliation constante à l'égard de citoyens français interdits d'entrer en Palestine", poursuit-il. "Devant le refus d'Israël de respecter les différentes résolutions de l'ONU, la France doit reconnaître officiellement l'État de Palestine."

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.