Isère : en retard pour conduire le marié à son mariage, il se fait arrêter à 213 km/h

Isère : en retard pour conduire le marié à son mariage, il se fait arrêter à 213 km/h
Un contrôle de la gendarmerie en juillet 2018.

, publié le dimanche 07 avril 2019 à 12h40

Le jeune conducteur de 21 ans a été arrêté samedi 6 avril dans l'après-midi à Saint-Quentin-Fallavier, dans l'Isère, sur l'autoroute A43. Le matin, c'est le cortège de la mariée qui s'était fait remarquer.

Samedi en fin de matinée, un cortège composé d'une quinzaine de voitures prend l'autoroute A43 en direction de Lyon pour aller chercher une mariée.

Les conducteurs expriment leur joie à grand renfort de coups de klaxon dans leurs voitures luxueuses ornées de drapeaux. Sur l'autoroute, ils ralentissent, accélèrent, dépassent sans avertir, s'arrêtent pour attendre les retardataires, comme le rapporte Le Dauphiné libéré.



Les autres utilisateurs de l'autoroute signalent ces comportements dangereux. Ce sont donc les gendarmes du peloton autoroutier de La Verpillière qui viennent attendre le cortège à la barrière de péage de Saint-Quentin-Fallavier dans l'Isère. Les conducteurs et leurs passagers sont contrôlés et verbalisés. Le cortège reprend alors sa route. 

Après le cortège de la mariée, le chauffeur du marié

Dans l'après-midi, sur cette même autoroute, en direction de Chambéry cette fois, les forces de l'ordre repèrent une limousine noire qui roule à 213 km/h. La Mercedes est interceptée et son conducteur, âgé de 21 ans, contrôlé. Originaire de Mâcon, le jeune homme explique aux gendarmes qu'il est en retard pour aller chercher un marié et le conduire à sa cérémonie, qui est la même que celle du cortège sanctionné le matin. Les forces de l'ordre ont confisqué la voiture du jeune homme et suspendu son permis. Le Mâconnais était uniquement titulaire du permis probatoire, le limitant à 110 km/h, et il conduisait sous l'emprise du cannabis. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.